La fréquentation de la Bundesliga réduit les nouvelles mesures COVID-19 alors que l’Allemagne fait face à la quatrième vague

0
4
La fréquentation de la Bundesliga réduit les nouvelles mesures COVID-19 alors que l'Allemagne fait face à la quatrième vague


Les matchs de Bundesliga ne peuvent avoir qu’une participation allant jusqu’à 50% et un maximum de 15 000 spectateurs après que le gouvernement allemand a réintroduit jeudi des restrictions pour les événements sportifs dans un contexte d’augmentation des cas d’infections au COVID-19.

La chancelière sortante Angela Merkel et son successeur Olaf Scholz se sont mis d’accord avec les dirigeants des 16 États allemands sur un certain nombre de mesures, notamment la réduction du nombre de fans lors d’événements sportifs en extérieur et en salle.

– ESPN FC 100 : Présentation des meilleurs joueurs et managers masculins de 2021
– Diffusez ESPN FC Daily sur ESPN + (États-Unis uniquement)
– Vous n’avez pas ESPN ? Accéder immédiatement

Les matches de Bundesliga doivent désormais réduire leur nombre pour minimiser le risque d’infection et ramener la capacité à au moins 50 %, jusqu’à une fréquentation maximale de 15 000 personnes. La plupart des stades allemands fonctionnaient presque à pleine capacité cette saison.

Les fans doivent également porter des masques, et dans les États où les chiffres d’infection sont élevés, les événements sportifs doivent être annulés, a déclaré le gouvernement.

« Une limite temporaire du nombre de supporters dans le stade est compréhensible », a déclaré le chef de la Ligue allemande de football Christian Seifert.

« Le LDF espère que cette décision du gouvernement fédéral et des États mènera à une amélioration de la situation pandémique. »

Les autorités allemandes craignent qu’une quatrième vague de COVID-19 ne submerge les unités de soins intensifs et ait entraîné jeudi plus de 73 000 nouvelles infections et 388 décès.

Mercredi, le Borussia Dortmund a annulé la vente de billets pour le match phare de ce week-end contre le Bayern Munich en raison de la situation actuelle du coronavirus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here