L’Italie et la France signent un accord sur les lanceurs spatiaux

0
9
L'Italie et la France signent un accord sur les lanceurs spatiaux


Vue générale d’Ariane 6, la fusée spatiale européenne de nouvelle génération, ligne de production du groupe Ariane à Brême, en Allemagne, le 19 février 2019. REUTERS/Fabian Bimmer

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

MILAN, 26 novembre (Reuters) – L’Italie et la France ont conclu vendredi un accord visant à renforcer leur coopération sur les lanceurs spatiaux dans le cadre d’un traité bilatéral plus large.

Parmi les objectifs énoncés dans le traité bilatéral figuraient des engagements à renforcer les connexions militaires, y compris au niveau industriel, et à travailler ensemble dans le secteur spatial.

Les deux pays ont convenu de travailler ensemble sur la propulsion liquide et solide et de poursuivre le développement des lanceurs Ariane 6 et Vega C, ont déclaré les ministres italien de l’innovation et français de l’économie dans un communiqué commun.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

Les lanceurs sont le deuxième domaine d’activité de fabrication spatiale en Europe après les satellites commerciaux, selon l’Agence spatiale européenne (ESA).

Pour le développement d’Ariane 6, l’ESA travaille avec plus de 600 entreprises dans 13 pays européens, sous la direction du maître d’œuvre ArianeGroup, qui est une joint-venture entre Airbus (AIR.PA) et Safran (SAF.PA).

L’ESA supervise l’approvisionnement et l’architecture de l’ensemble du système de lancement Vega-C, tandis que l’industrie construit la fusée avec l’italien Avio (AVI.MI) comme maître d’œuvre.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

Reportage par Francesca Landini Montage par Frances Kerry

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here