La France reste l’amie de l’Arménie, déclare le président de l’Assemblée nationale française

0
4


Le président de l’Assemblée nationale française, Richard Ferrand, a accueilli aujourd’hui à Paris une délégation dirigée par le président du Parlement arménien Alen Simonyan et a discuté des récentes incursions azerbaïdjanaises en Arménie.

Simonyan, selon un communiqué publié par son bureau, a noté que les dernières attaques sont une continuation de la politique de l’Azerbaïdjan d’occuper les territoires de l’Arménie qui a commencé en mai de cette année.

Simonyan a remercié la France pour l’attention portée par les dirigeants des différentes branches du gouvernement, ainsi que des personnalités publiques, concernant la protection des prisonniers de guerre arméniens, des civils, le retour des réfugiés d’Artsakh-Arméniens, et la protection du patrimoine historique et culturel de l’Artsakh désormais sous contrôle azerbaïdjanais. contrôler.

Simonyan a déclaré que les résolutions adoptées par le Sénat français et l’Assemblée nationale sont une étape importante pour un règlement juste du conflit du Haut-Karabakh dans le cadre du Groupe de Minsk de l’OSCE et le renforcement du rôle actif de la France dans ce processus.

Ferrand a déclaré que la France a été et reste l’amie de l’Arménie, quelle que soit sa distance géographique.

La délégation arménienne est en France à l’invitation du Président du Sénat français Gérard Larcher, et participera à une conférence intitulée « L’Arménie, un an après » qui se tiendra sous les auspices du Président du Sénat français.


Si vous avez trouvé une faute de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant la zone de texte et en appuyant sur CTRL+Entrée



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here