France vs Nouvelle-Zélande : Romain Ntamack passe à 10 pour les Bleus ; Sam Cane, Aaron Smith de retour pour les All Blacks | Nouvelles de l’Union de Rugby

0
10
 France vs Nouvelle-Zélande : Romain Ntamack passe à 10 pour les Bleus ;  Sam Cane, Aaron Smith de retour pour les All Blacks |  Nouvelles de l'Union de Rugby


Romain Ntamack débutera à 10 ans pour la France contre la Nouvelle-Zélande samedi

Mercurial Romain Ntamack a été rétabli au poste d’ouvreur pour renouveler son partenariat avec le capitaine Antoine Dupont lorsque la France affrontera la Nouvelle-Zélande au Stade de France samedi.

Ntamack a joué à l’intérieur du centre lors des victoires de test contre l’Argentine et la Géorgie plus tôt ce mois-ci pour permettre à l’entraîneur Fabien Galthie d’aligner Matthieu Jalibert sous le maillot numéro 10, mais ce dernier est tombé sur le banc pour samedi.

« Nous avons eu deux Tests pour tester cette association (de Ntamack et Jalibert) et après une douzaine de séances d’entraînement et ces deux Tests, nous avons décidé de changer notre programmation », a déclaré Galthie aux médias.

« Gael Fickou et Jonathan Danty ont beaucoup d’expérience ensemble au centre et Romain et Antoine ont aussi de l’expérience ensemble.

« Nous avons donc choisi cette formule pour commencer le jeu. C’est un choix axé sur la performance, pas un choix par défaut. »

Danty prend la place de Ntamack parmi les centres, où il sera partenaire de Fickou, tandis que le trio de dos est composé des ailiers Gabin Villière et Damian Penaud, avec Melvyn Jaminet à l’arrière.

Le centre Jonathan Danty a été recruté pour débuter au centre-intérieur

Le centre Jonathan Danty a été recruté pour débuter au centre-intérieur

« Parfois, il est logique d’abandonner la possession, parfois c’est la chose la plus intelligente à faire. Notre objectif est de surprendre la défense de l’adversaire, de lui faire sentir qu’il n’a aucune garantie », a ajouté Galthie.

François Cros entre dans les attaquants lâches à la place de Sekou Makalou, Anthony Jelonch passant du maillot numéro six au numéro sept et Gregory Alldritt à l’arrière de la mêlée.

Paul Willemse est rappelé au verrou pour son partenaire Cameron Woki, tandis que le premier rang est composé des accessoires Uini Atonio et Cyril Baille, et du talonneur Peato Mauvaka.

La dernière victoire de la France à domicile contre les All Blacks était une victoire 42-33 à Marseille en 2000, tandis que leur précédente victoire à Paris remonte à 1973.

La Nouvelle-Zélande a perdu 29-20 contre l’Irlande le week-end dernier, mais Galthie a insisté sur le fait que les Bleus ne copieraient pas les Irlandais.

« C’était un match différent… nous sommes la France, pas l’Irlande », a-t-il déclaré. « Nous avons notre propre histoire que nous avons commencée il y a deux ans. Nos adversaires ne seront pas les mêmes que ceux qui étaient à Dublin.

Pour les All Blacks, les chefs expérimentés Aaron Smith, Dane Coles et l’ancien capitaine Sam Cane ont été rappelés.

Sam Cane a été rétabli dans la rangée arrière des All Blacks sur le flanker openside

Sam Cane a été rétabli dans la rangée arrière des All Blacks sur le flanker openside

Les All Blacks ont réagi à la défaite contre l’Irlande 29-20 le week-end dernier à Dublin avec sept changements, deux imposés par les blessures des arrières intérieurs Beauden Barrett (commotion cérébrale) et Anton Lienert-Brown (épaule).

Smith a rejoint les All Blacks en tant que demi de mêlée pour blessure la semaine dernière après que le nez de Brad Weber s’est cassé contre l’Italie. Il entame son 102e test avec Weber en renfort.

Coles est sorti du banc contre l’Irlande pour sa 79e sélection, mais pour le Test au Stade de France, il a remplacé le buteur d’essai Codie Taylor, qui a été laissé de côté avec Samisoni Taukei’aho comme remplaçant.

Cane, de retour de blessures de longue durée comme Coles, a joué contre l’Italie il y a près de deux semaines et a été nommé à la place de Dalton Papali’i, qui a réussi un impressionnant 28 tacles contre l’Irlande.

L’ouvreur Richie Mo’unga reste là où il a terminé contre l’Irlande après la blessure de Barrett, et Quinn Tupaea est préféré devant David Havili, qui reste sur le banc. George Bridge a repris l’aile gauche de Sevu Reece.

Le demi de mêlée Aaron Smith est un autre joueur ramené

Le demi de mêlée Aaron Smith est un autre joueur ramené

Le seul autre changement dans le peloton à côté de Coles et Cane est un autre nouveau flanker à Akira Ioane sur le côté aveugle d’Ethan Blackadder, qui est abandonné à partir de la 23e journée.

« C’est un grand match pour nous, et nous savons que nous devons réagir à partir de la performance irlandaise », a déclaré jeudi l’entraîneur des All Blacks Ian Foster, les All Blacks ayant remporté leur dernier test à Paris en 2017 par 38-18.

« (Nous) avons un peu changé les choses pour ce test final afin de maximiser l’énergie au sein de l’ensemble du groupe… une chance d’amener de nouveaux joueurs, et cela va être vital pour nous. »

Nouvelles de l’équipe

La France: 15 Melvyn Jaminet, 14 Damian Penaud, 13 Gael Fickou, 12 Jonathan Danty, 11 Gabin Villière, 10 Romain Ntamack, 9 Antoine Dupont (c) ; 1 Cyril Baille, 2 Peato Mauvaka, 3 Uini Atonio, 4 Cameron Woki, 5 Paul Willemse, 6 François Cros, 7 Anthony Jelonch, 8 Gregory Alldritt.

Remplaçants: 16 Gaetan Barlot, 17 Jean Baptiste Gros, 18 Demba Bamba, 19 Romain Taofifenua, 20 Thibaud Flament, 21 Dylan Cretin, 22 Maxime Lucu, 23 Matthieu Jalibert.

Nouvelle-Zélande: 15 Jordie Barrett, 14 Will Jordan, 13 Rieko John, 12 Quinn Tupaea, 11 George Bridge, 10 Richie Mounga, 9 Aaron Smith; 1 Joe Moody, 2 Dane Coles, 3 Nepo Laulala, 4 Brodie Retallick, 5 Sam Whitelock (c), 6 Akira John, 7 Sam Cane, 8 Ardie Savea.

Remplaçants: 16 Samson Taukeiaho, 17 George Bower, 18 Ofa Tuungafasi, 19 Tupou Vaai, 20 Shannon Frizell, 21 Brad Weber, 22 Damian McKenzie, 23 David Havili.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here