Deux millions de personnes en Angleterre ont eu un rappel Covid-19

0
4
Deux millions de personnes en Angleterre ont eu un rappel Covid-19


Les personnes éligibles à un vaccin de rappel contre le coronavirus Covid-19 sont invitées à accepter l’offre – car les responsables ont déclaré que plus de deux millions de personnes ont reçu jusqu’à présent une troisième dose du vaccin en Angleterre.

Les injections de rappel sont administrées au moins six mois après une deuxième dose.

Le NHS England a déclaré samedi que trois semaines après le début du programme de rappel, un total de 2,08 millions de recharges avaient été administrées.

Il a déclaré que ceux-ci incluent des troisièmes injections données comme boosters et des doses administrées aux personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli et qui n’ont peut-être pas réagi fortement à leurs premières injections.

L’infirmière en chef de l’Angleterre a déclaré qu’elle avait récemment reçu son rappel « pour me protéger et protéger ceux qui m’entourent ».

Ruth May a encouragé tous ceux qui sont éligibles à faire de même.

Elle a déclaré: «C’est fantastique de voir qu’à peine trois semaines après le début de la campagne de rappel, plus de deux millions de personnes ont rapidement obtenu leur complément de protection avant ce qui sera une période hivernale chargée pour le NHS.

«Grâce aux efforts incroyables du personnel du NHS qui a vacciné dans les mosquées, les terrains de sport et les centres communautaires, ceux qui sont éligibles et les plus à risque de coronavirus ont pu se faire vacciner.

« J’ai reçu mon rappel avant l’hiver pour me protéger et protéger ceux qui m’entourent – ​​j’exhorte les autres à faire de même. Il est rapide, efficace et offre une protection vraiment importante contre le virus. »

Les personnes éligibles à un vaccin de rappel sont les personnes âgées de 50 ans et plus, les agents de santé et les travailleurs sociaux de première ligne et les personnes âgées de 16 à 49 ans souffrant d’un problème de santé sous-jacent les exposant davantage au risque de contracter le virus.

Avant l’annonce des rappels le mois dernier, les autorités ont recommandé qu’une troisième dose soit offerte aux personnes de plus de 12 ans qui étaient gravement immunodéprimées au moment de leur première ou deuxième dose, y compris les personnes atteintes de leucémie, de VIH avancé et de transplantations d’organes récentes.


Pour plus d’histoires d’où vous vivez, visitez DansVotreZone.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here