Dernières mises à jour: le vaccin Valneva Covid surpasse le jab AstraZeneca dans les essais

0
15
Dernières mises à jour: le vaccin Valneva Covid surpasse le jab AstraZeneca dans les essais


Le fabricant néerlandais Philips est devenu la dernière entreprise à réduire ses perspectives de bénéfices annuels en raison de problèmes dans la chaîne d’approvisionnement, ajoutant aux inquiétudes des investisseurs qui attendent plus d’informations sur les retombées de l’énorme rappel d’appareils respiratoires défectueux.

Les problèmes « intensifiés » de la chaîne d’approvisionnement, d’une pénurie de semi-conducteurs à un réseau d’expédition mondial dans le chaos, ont rendu plus difficile la livraison des commandes. Les ventes ont baissé de 7,6 pour cent au troisième trimestre par rapport à l’année précédente. Cette pression devrait se poursuivre au moins jusqu’à la fin de l’année.

Un rappel d’appareils utilisés par les patients souffrant d’apnée du sommeil qui ont une mousse anti-bruit défectueuse qui peut se dégrader et devenir toxique a également entravé les revenus. Le groupe a produit 750 000 kits de réparation et de remplacement sur un total estimé d’environ 3,5 millions d’appareils concernés dans le monde.

En conséquence, Philips s’attend à une croissance des ventes à un chiffre et à une amélioration « modeste » de la marge bénéficiaire cette année, réduisant ainsi ses prévisions précédentes.

Le rappel de dispositifs médicaux a réduit d’environ 10 milliards d’euros la capitalisation boursière du groupe néerlandais après que les actions ont chuté d’environ un quart depuis avril, date à laquelle le problème a été découvert pour la première fois.

Le groupe avait précédemment déclaré qu’il s’attendait à une charge de dépréciation de 500 millions d’euros pour le processus de remplacement, mais les investisseurs sont inquiets des règlements juridiques liés aux effets cancérigènes possibles dus aux machines. Philips a déclaré qu’il était « incapable d’estimer de manière fiable » toute responsabilité légale.

« Nous continuons de voir une incertitude liée à Covid-19 », a déclaré Frans van Houten dans un communiqué lundi. « La volatilité de la chaîne d’approvisionnement s’est intensifiée à l’échelle mondiale, ce qui a déjà entraîné des délais plus longs pour convertir notre solide carnet de commandes en revenus au troisième trimestre, et nous prévoyons que ce vent contraire se poursuivra au quatrième trimestre. »

Le résultat courant avant intérêts, impôts et amortissements a reculé à 512 M€, contre 684 M€ au troisième trimestre 2020. Ses ventes de son unité d’électroménager, dont il a conclu ses importantes cessions, ont été finalisées pour donner au groupe néerlandais 2,5 Md€. gain après impôts et autres frais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here