Visite d’État du Français Macron pour se concentrer sur Covid-19, l’économie

0
7
Visite d'État du Français Macron pour se concentrer sur Covid-19, l'économie


Par Shannon Ebrahim Il y a 37 min

Partagez cet article:

Le président français Emmanuel Macron en est à sa première visite d’État en Afrique du Sud à l’invitation du président Cyril Ramaphosa, qui prend place dans la foulée de la réunion des dirigeants africains à Paris sur le financement des économies africaines.

La visite revêt une importance particulière étant donné que la France est le deuxième partenaire commercial de l’Afrique du Sud dans l’Union européenne et que l’Afrique du Sud est le premier partenaire commercial de la France en Afrique.

Lors de la Conférence sur l’investissement en Afrique du Sud 2019, les entreprises françaises se sont engagées à investir 20 milliards de rands dans le pays.

Les dirigeants se réunissent dans les bâtiments de l’Union à Tshwane, après quoi ils visiteront l’Initiative de soutien à la production de vaccins pour l’Afrique à l’Université de Pretoria. Les discussions au cours de la visite se concentreront sur les questions relatives à la réponse mondiale à Covid-19 et les réponses économiques, sanitaires, de recherche et de fabrication à la pandémie actuelle et au-delà.

Les dirigeants devraient discuter de la reprise post-Covid-19, de l’accélérateur ACT, d’une dérogation temporaire de propriété intellectuelle de l’Organisation mondiale du commerce et de la future fabrication de vaccins Covid-19 et d’autres vaccins en Afrique du Sud et dans le reste du continent. La France a exprimé son soutien lors de la réunion de Paris à la proposition de permettre la fabrication de vaccins en Afrique afin de déployer plus rapidement les vaccinations Covid-19 sur le continent. La France avait également convenu que son secteur privé travaillerait avec les fabricants sud-africains dans le cadre de coentreprises sur la production de vaccins.

En plus de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays, l’engagement vise également à approfondir la compréhension des questions multilatérales et mondiales d’intérêt mutuel, telles que la nécessité de réformer le Conseil de sécurité des Nations Unies et l’urgence de lutter contre le changement climatique. Les dirigeants discuteront également de la mise en place d’un cadre prévisible de coopération entre l’Afrique et les Nations Unies et ses agences pour assurer la paix et la sécurité sur le continent africain.

La délégation ministérielle sud-africaine comprend le Ministre des relations internationales et de la coopération, le Dr Naledi Pandor, le Ministre de la Santé Dr Zweli Mkhize, le Ministre de l’enseignement supérieur, de la science et de la technologie Dr Blade Nzimande, le Ministre du commerce, de l’industrie et de la concurrence Ebrahim Patel, et le Ministre par intérim en la présidence Khumbudzo Ntshavheni.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here