Le Manitoba abaisse l’âge d’admissibilité au vaccin COVID-19 à 24 mardi – et à 18 ans le lendemain, selon le premier ministre

0
7
Le Manitoba abaisse l'âge d'admissibilité au vaccin COVID-19 à 24 mardi - et à 18 ans le lendemain, selon le premier ministre


Le Manitoba abaissera l’âge d’admissibilité au vaccin COVID-19 à 18 ans et plus mercredi, a déclaré le premier ministre Brian Pallister lors de la période de questions mardi.

Pallister a parlé le même jour que la province a abaissé l’âge d’admissibilité au vaccin COVID-19 à 24 ans et plus, la cinquième fois qu’il a été abaissé la semaine dernière et un jour après l’avoir abaissé à 30 ans.

«Nous devons faire vacciner les Manitobains, et nous le sommes, et merci à notre équipe de vaccination de nous avoir permis d’atteindre 24 ans et plus aujourd’hui et 18 ans plus demain», a déclaré M. Pallister à l’Assemblée législative.

Les responsables de la santé publique ont déclaré la semaine dernière qu’ils prévoyaient de vacciner les jeunes de 12 à 17 ans et qu’ils deviendraient probablement éligibles le 21 mai.

Tous les adultes autochtones, les personnes vivant et travaillant dans certains rôles de première ligne dans des points chauds spécifiques du COVID-19, les adultes enceintes, les clients adultes des clients des services communautaires pour les personnes handicapées et les premiers intervenants tels que les policiers et les pompiers sont déjà admissibles à prendre rendez-vous à l’un des supersites ou des cliniques éphémères de la province.

Pour prendre rendez-vous dans un supersite ou une clinique éphémère, utilisez le portail de réservation en ligne de la province ou composez le 1-844-626-8222.

Le rythme des vaccinations au Manitoba a augmenté au cours de la semaine dernière à mesure que davantage de fournitures sont arrivées. Les retards dans les livraisons du vaccin Moderna avaient auparavant entraîné un ralentissement du déploiement, la province étant forcée de réduire ses cliniques éphémères.

Plus de 10 000 doses ont été administrées au Manitoba lundi et la moyenne actuelle sur sept jours pour les doses quotidiennes administrées est de 9 754, comparativement à 7 968 ​​une semaine plus tôt. La province estime qu’elle administrera 82 944 doses de vaccin entre le 10 et le 16 mai.

Mardi, 45,4 pour cent des Manitobains adultes avaient reçu au moins une dose du vaccin.

Les responsables de la santé ont déclaré qu’ils prévoyaient de commencer à prendre des rendez-vous pour la deuxième dose pour certaines personnes le 22 mai.

Les premiers à être éligibles aux deuxièmes doses seront les personnes immunodéprimées et celles souffrant de certaines conditions médicales. Une fois vaccinés, la priorité pour les secondes doses dépendra du moment où les personnes ont reçu leur premier vaccin.

Mardi, l’Ontario a suspendu son déploiement du vaccin AstraZeneca-Oxford COVID-19 en raison du risque de caillots sanguins rares, rejoignant l’Alberta, qui a annoncé qu’elle avait cessé d’administrer les premières doses de vaccin en raison de problèmes d’approvisionnement. Une déclaration du gouvernement du Manitoba indique qu’il prévoit de poursuivre le déploiement du vaccin COVID-19 comme prévu.

«Sur un total de 84 000 doses d’AstraZenca, 76 000 doses ont été administrées via nos partenaires de distribution», a déclaré mardi un porte-parole provincial par courrier électronique. « Le gouvernement fédéral a informé le groupe de travail du Manitoba que d’autres livraisons d’AstraZenca seraient à venir. Aucune date n’a été fournie. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here