La Chine inflige une amende de 2,8 milliards de dollars à Alibaba après une enquête antitrust

0
16
La Chine inflige une amende de 2,8 milliards de dollars à Alibaba après une enquête antitrust


La Chine a frappé Alibaba, l’un des plus grands détaillants en ligne du pays, avec une amende record de 2,8 milliards de dollars (18,2 milliards de yuans), après qu’une enquête a révélé que le géant du commerce électronique avait violé la loi anti-monopole chinoise, Le New York Times signalé. L’amende, qui représente 4% des ventes intérieures d’Alibaba en 2019, est trois fois plus élevée que l’amende de 975 milliards de dollars imposée par la Chine à la société de puces américaine Qualcomm en 2015.

Le gouvernement chinois a lancé une enquête sur Alibaba en décembre pour déterminer si l’entreprise empêchait les commerçants de vendre leurs produits sur d’autres plateformes. Le régulateur du marché chinois a constaté que les pratiques d’Alibaba avaient un effet négatif sur la concurrence et l’innovation de la vente au détail en ligne. Alibaba a utilisé des données et des algorithmes pour renforcer sa propre position sur le marché, ce qui s’est traduit par un «avantage concurrentiel inapproprié», a déclaré dans un communiqué l’administration d’État chinoise pour la régulation du marché. L’entreprise devra réduire ses tactiques anticoncurrentielles et fournir des rapports de conformité au gouvernement pour les trois prochaines années.

Alibaba a déclaré dans un communiqué qu’il acceptait l’amende et s’était engagé à apporter des améliorations pour mieux servir sa «responsabilité envers la société».

«Nous renforcerons davantage notre concentration sur la création de valeur client et l’expérience client, tout en continuant à introduire des mesures pour réduire les barrières à l’entrée et les coûts d’exploitation de nos plates-formes», indique le communiqué de la société. «Nous nous engageons à assurer à nos commerçants et partenaires un environnement opérationnel plus ouvert, plus équitable, plus efficace et plus inclusif dans le partage des fruits de la croissance.»

L’amende lourde ne risque cependant pas de nuire trop gravement aux résultats d’Alibaba; en février, la société a déclaré un bénéfice au troisième trimestre – pour les trois derniers mois de l’année civile 2020 seulement – de 12 milliards de dollars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here