Les travailleurs de la restauration de l’Ontario recevront le vaccin COVID-19 au cours de la phase 2, les responsables confirment maintenant

0
10
Les travailleurs de la restauration de l'Ontario recevront le vaccin COVID-19 au cours de la phase 2, les responsables confirment maintenant


Les responsables de l’Ontario ont confirmé lundi que les travailleurs de la restauration seront en fait inclus dans la phase 2 du déploiement du COVID-19 dans la province, bien qu’ils n’aient pas été inclus une semaine plus tôt.

La question de la place des membres de l’industrie des aliments et des boissons dans le plan de distribution des vaccins de l’Ontario a déconcerté ceux qui défendent les travailleurs depuis que le gouvernement a publié la liste des personnes admissibles au vaccin.

Le 5 mars, les responsables ont publié une liste détaillée des personnes qui seront éligibles au vaccin COVID-19 en phase 2.

Dans le cadre de cette catégorisation, les travailleurs ont été divisés en deux groupes prioritaires. Le premier comprenait des enseignants, des éducateurs et des travailleurs de l’industrie alimentaire ou de l’agriculture. Le second comprenait les travailleurs du commerce de détail à haut risque et critiques, comme ceux des épiceries et des pharmacies, ainsi que les travailleurs à faible risque des services financiers.

Le personnel des restaurants ou les membres de l’industrie des aliments et des boissons n’ont pas été spécifiquement mentionnés.

CTV News Toronto a contacté le ministère de la Santé cinq jours après la publication de la liste pour confirmer si les travailleurs de la restauration seraient inclus ou non dans la phase 2 du déploiement. Au bout d’une semaine, un porte-parole du ministère a envoyé une déclaration qui ne faisait que réitérer la liste déjà présentée par les responsables de la santé.

Lorsqu’on lui a demandé à nouveau si cela signifiait que les travailleurs de la restauration ne seraient pas inclus, CTV News Toronto n’a reçu aucune réponse.

Restaurants Canada a également été informé par des représentants du gouvernement ayant interprété la liste que l’industrie ne serait pas incluse dans la phase 2 et que les employés seraient vaccinés en fonction de leur catégorie d’âge.

Dans le même temps, James Rilett, vice-président de la division du centre du Canada du groupe, a déclaré à CTV News Toronto la semaine dernière que des documents mis à jour pourraient être à venir concernant l’admissibilité au vaccin.

«Cela peut donc changer, mais pour le moment, les employés des restaurants ne sont pas couverts par le déploiement de la phase 2», avait-il déclaré à l’époque.

Cependant, lundi, trois responsables gouvernementaux ont semblé confirmer le contraire. Le ministère de la Santé et le cabinet du premier ministre ont tous deux confirmé à CTV News Toronto que les travailleurs de la restauration feront partie de la phase 2, ainsi que le solliciteur général de la province.

Aucune explication n’a été fournie pour expliquer pourquoi cela n’était pas clair au début du mois, et aucun document officiel du gouvernement ou site Web n’a été mis à jour pour spécifier que les travailleurs de la restauration sont inclus.

S’adressant à CTV News Toronto lundi après-midi, Rilett a déclaré qu’il n’avait pas entendu cette nouvelle par écrit, affirmant qu’il recevait des messages de fonctionnaires depuis la semaine dernière disant qu ‘«il est sous-entendu» que les travailleurs de la restauration seraient inclus car ils ne peuvent pas travailler à partir de domicile.

« Il dit que ce n’est pas exclu, certains disent que c’est implicite, mais ils disent également qu’ils travaillent actuellement sur des conseils pour la santé publique », a déclaré Rilett. « Tant que je ne le verrai pas par écrit, je ne me sentirai pas à l’aise … personne n’est encore sorti et ne l’a pas mis par écrit. »

Dans le cadre du plan de distribution actuel du COVID-19 du gouvernement, les travailleurs essentiels qui ne peuvent pas travailler à domicile commenceront à se faire vacciner en juin. Dans la phase 2, qui devrait commencer en avril, toute personne âgée de 60 ans et plus, qui a un problème de santé sous-jacent, vit dans un environnement collectif ou qui fait partie d’une population vulnérable dans un point chaud COVID-19 avec un le taux d’incidence recevra leurs vaccins en premier.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a été interrogé sur cette période lundi après-midi lors d’une conférence de presse. Juste avant le week-end, son gouvernement a autorisé les restaurants et les bars du niveau le plus strict (gris) du cadre de verrouillage à ouvrir des patios tout en augmentant la capacité de restauration à l’intérieur du deuxième niveau le plus strict (rouge) à 50%, avec un maximum de 50 personnes. .

«Je comprends la situation dans laquelle ils se trouvent, mais vous savez quelque chose que nous devons être super, super prudents, mais pour la santé mentale, je vous le dis, nous en avions besoin», a déclaré le premier ministre à propos de sa décision d’ouvrir des patios. «Nous allons continuer à nous concentrer sur les plus vulnérables, les plus vulnérables ont 80 ans et plus.»

Le solliciteur général a déclaré que les résidents ne devraient pas être aussi déterminés à savoir quand ils recevront leur vaccin, mais il s’est arrêté avant de dire si l’échéancier de juin allait être réévalué.

«À mesure que l’offre augmente, les dates diminuent, et c’est une chose positive», a déclaré Sylvia Jones. «Je pense que nous avons tous hâte de nous assurer que tous ceux qui ont accès au vaccin le recevront rapidement.»

Calendrier de la phase 2 de l'Ontario  distribution de vaccins

Lorsqu’on lui a demandé s’il était envisagé de faire remonter les travailleurs de la restauration dans la liste des priorités compte tenu de la réouverture des restaurants à l’intérieur dans la majeure partie de la province, le solliciteur général a répondu: «Je ne pense pas que ce soient les politiciens qui devraient prendre ces décisions.  »

«La table scientifique, les bioéthiciens, les cliniciens y travaillent sans relâche depuis plusieurs mois… nous nous sommes appuyés sur leurs conseils par le passé et nous continuerons de le faire à l’avenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here