Lee Westwood laisse PGA National confiant malgré une coupe manquée

0
15
Lee Westwood laisse PGA National confiant malgré une coupe manquée


Lee Westwood a tenu à peu près aussi longtemps qu’il a pu sur le parcours Champion de la PGA National, l’un des circuits les plus exigeants du PGA TOUR. Mais vendredi, sa course stellaire en Floride s’est terminée au PGA National. Il aura le week-end libre après avoir tourné 78 et raté la coupe.


EN RELATION: Classement complet | Effet des boules d’eau sur Florida Swing


Les dernières semaines de Westwood sur le PGA TOUR n’ont peut-être pas réussi à livrer un trophée, mais elles ont valu au joueur vétéran de nombreux nouveaux admirateurs. À un mois de son 48e anniversaire, il a affronté le puissant Bryson DeChambeau à l’Arnold Palmer Invitational présenté par Mastercard, forçant DeChambeau à faire une embrayage de 5 pieds pour le trophée.

Il est ensuite intervenu contre le peloton le plus fort de la saison au championnat THE PLAYERS et a sauté de nouveau dans la mêlée, prenant une autre avance dimanche. Westwood a réussi un dernier birdie au 72e trou et a été à nouveau finaliste, cette fois contre un autre jeune joueur – Justin Thomas.

Westwood a fait ce qu’il fallait en jouant sur la Honda, même s’il savait qu’il s’étirait en jouant une quatrième semaine consécutive. Le tournoi a été bon pour lui dans le passé, et l’Anglais a établi sa base américaine à proximité dans le sud de la Floride. («Ce n’est tout simplement pas juste de se retirer à une date aussi tardive», a-t-il déclaré.) Jeudi, il a réussi un birdie à ses deux derniers trous pour tirer un solide 70. Il était bien placé. Vendredi, il ne l’avait tout simplement pas. Un birdie solitaire à son 17e trou de la journée (le huitième) n’a pas suffi à compenser trois doubles bogeys sur une piste difficile.

A-t-il simplement manqué d’essence? « Ouais, » dit Westwood ironiquement, « il y a environ quatre jours. »

Westwood n’avait pas manqué de jouer ce week-end partout dans le monde depuis la RSM Classic en Géorgie en novembre. Après avoir atteint la 19e place du classement mondial, Westwood sera de retour sur le tee à Austin, au Texas, mercredi pour le Match Play Championnats du monde de golf-Dell Technologies. Il y avait beaucoup trop de points positifs au cours des dernières semaines pour être trop préoccupé par une coupure manquée. Il a gagné un énorme salaire (plus de 2,6 millions de dollars) au cours des deux dernières semaines, et les 645 points FedExCup gagnés l’ont porté à la 22e place du classement par points. De plus, il a pu passer la première partie de cette semaine à jouer au Augusta National Golf Club avec son fils, Sam, qui était dans le sac de papa chez The Honda.

Son corps lui disait qu’il était temps de faire un bref répit avant qu’il ne revienne au Texas.

« Mon corps me disait dimanche dernier (chez PLAYERS) », a déclaré Westwood. «Je ne l’ai pas aussi bien balancé dimanche la semaine dernière. Je commençais à être fatigué. Trois semaines de suite sans vraiment un jour de congé. Alors oui, j’ai 48 ans dans un mois, et je ne peux pas continuer à le faire comme les jeunes de 20 ans le font.

Même si les deux dernières semaines à Bay Hill et TPC Sawgrass, il l’a fait. Westwood a quitté PGA National assez confiant, déjà impatient de participer au Match Play et aux Masters. Surtout, il attendait avec impatience un peu de repos.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here