La star du football Thierry Henry quitte les réseaux sociaux pour cause de racisme | Nouvelles sur le racisme

0
27
 La star du football Thierry Henry quitte les réseaux sociaux pour cause de racisme |  Nouvelles sur le racisme


Le sportif dit que le comportement en ligne est «  trop toxique pour être ignoré  » alors qu’il appelle les géants des médias sociaux à s’adresser aux titulaires de comptes anonymes coupables.

L’ancien international français Thierry Henry a déclaré vendredi qu’il désactiverait ses comptes sur les réseaux sociaux pour protester contre les plateformes pour ne pas prendre de mesures contre les titulaires de comptes anonymes coupables de racisme et d’intimidation en ligne.

L’ancien attaquant d’Arsenal et de Barcelone, Henry, qui compte 15 millions d’abonnés sur Facebook, Instagram et Twitter, a déclaré que les plates-formes devaient s’attaquer à ces problèmes avec le même effort qu’elles déployaient pour supprimer le matériel qui enfreint le droit d’auteur.

«À partir de demain matin, je me retirerai des médias sociaux jusqu’à ce que les personnes au pouvoir soient en mesure de réglementer leurs plates-formes avec la même vigueur et la même férocité qu’elles le font actuellement lorsque vous enfreignez le droit d’auteur», a déclaré Henry dans un communiqué.

«Le volume considérable de racisme, d’intimidation et de torture mentale qui en résulte pour les individus est trop toxique pour être ignoré. Il doit y avoir une certaine responsabilité.

«Il est beaucoup trop facile de créer un compte, de l’utiliser pour intimider et harceler sans conséquence et de rester anonyme. Jusqu’à ce que cela change, je désactiverai mes comptes sur toutes les plateformes sociales. J’espère que cela arrivera bientôt. »

Le mois dernier, les instances dirigeantes du football anglais ont déclaré que Twitter, Facebook et Instagram étaient des «paradis pour les abus» et ont exhorté les sociétés de médias sociaux à s’attaquer au problème à la suite de messages racistes destinés aux joueurs.

Oliver Dowden, le secrétaire d’État du Département du numérique, de la culture, des médias et des sports (DCMS), a déclaré que personne ne devrait être obligé de désactiver ses comptes de médias sociaux en raison d’abus.

«Les entreprises de médias sociaux doivent faire plus pour s’attaquer à cela et nous introduisons de nouvelles lois pour obliger les plateformes à rendre des comptes», a-t-il déclaré.

«C’est complexe et nous devons bien faire les choses, mais je suis absolument déterminé à lutter contre les abus racistes en ligne.»

Le mois dernier, Instagram a annoncé une série de mesures pour lutter contre les abus en ligne, notamment la suppression des comptes des personnes qui envoient des messages abusifs et le développement de nouveaux contrôles pour aider à réduire les abus que les gens voient.

Twitter a déclaré en 2019 que «le contenu ignoble n’a pas sa place sur notre service» après avoir pris des mesures dans plus de 700 cas «d’abus et de conduite haineuse» liés au football en Grande-Bretagne en deux semaines et a promis de poursuivre ses efforts pour enrayer le problème.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here