Paul McCartney parle d’un nouvel album et d’une rupture des Beatles sur «  CBS Sunday Morning  »

0
29


Paul McCartney a évoqué son nouvel album, le partenariat Lennon / McCartney, la rupture des Beatles et son «rockdown» Covid-19 lors d’une interview avec CBS dimanche matin.

Comme l’a noté le correspondant Seth Doane au début de la conversation, alors que les personnes en quarantaine apprenaient à faire du pain, McCartney enregistrait McCartney III.

«L’autre chose que les gens font, c’est nettoyer leurs placards. Alors c’est un peu ce [McCartney III] était », a déclaré McCartney. «Je viens de commencer à nettoyer mes placards. Comme, ‘Et cette chanson l’année dernière que j’ai commencée mais que je n’ai jamais terminée. «Regardons ça, finissons ça.»

McCartney – qui interprète tous les instruments sur son dernier album, comme l’homonyme McCartney albums avant ça – a dit de travailler sur un album entièrement solo, « Ce n’est pas comme travailler avec le groupe, parce que je sais ce que je veux entendre, et je n’ai même pas à le dire à personne », a déclaré McCartney. «Je viens de dire:« Faisons de la batterie ». Je vais m’asseoir sur la batterie et je pense: ‘OK, je voulais doo doo doo…’ Alors, tout est dans ma tête.

McCartney a ajouté: «L’une des chansons du nouvel album, elle s’appelle« Kiss of Venus », et je l’ai écrite un jour d’été et j’en ai eu le début… Je me suis dit:« Je vais l’enregistrer, je vais finir un jour. Mais ensuite je me suis dit: «Non! Qu’est-ce que tu as? Vous n’avez rien sur. Asseyez-vous ici et terminez cette chanson sanglante.  »

Le chanteur était également réticent à enregistrer avec qui que ce soit, à part quelques ingénieurs de son home studio, en raison de la pandémie en cours. «Je ne veux pas donner [Covid-19] à personne, et je ne veux pas l’obtenir », a déclaré McCartney. «Quand les gens disent en quelque sorte: ‘Le port de masques porte atteinte à mes libertés civiles’, je dis: ‘Non. C’est stupide.  »

McCartney a également longuement parlé de son partenariat avec John Lennon et, plus de 50 ans après la rupture des Beatles, si le groupe se serait jamais réuni.

« [Lennon] ne montrait aucun signe de ralentissement. Vous savez, il faisait toujours de la bonne musique », a déclaré McCartney à propos de Lennon au moment de son meurtre en 1980. «La question est: aurions-nous jamais pu nous remettre ensemble? Je ne sais pas. Nous ne savons pas.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il faisait quand il conduisait une voiture et qu’une chanson des Beatles passait à la radio, McCartney a répondu: «Monte le son. Montez et chantez avec. Cela me ramène toujours à la session.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here