Quelle est la prochaine intersaison des Islanders après les nouvelles de Boychuk?

0
27


Les Islanders de New York ont ​​appris mercredi que la carrière du défenseur Johnny Boychuk touche à sa fin en raison d’une blessure à l’œil subie en mars.

Combiné au précédent échange de Devon Toews contre l’Avalanche du Colorado, cela signifie que les Islanders ont maintenant perdu deux de leurs six meilleurs défenseurs de la saison dernière.

Compte tenu de la situation du plafond salarial de l’équipe, il y avait toujours la possibilité qu’ils allaient devoir trouver un moyen de se débarrasser du contrat de Boychuk, mais maintenant qu’il ne revient officiellement pas, cela laisse encore un autre assez gros trou sur leur défense et crée des questions intrigantes pour le les prochaines semaines.

Cela aide également à ouvrir la voie à leur plus important mouvement hors saison.

L’impact du plafond salarial et la re-signature de Barzal

Le fait d’échanger Toews et Boychuk vers le LTIR aura un impact significatif sur leur situation de plafond salarial.

Avant la nouvelle de mercredi, les Islanders n’avaient qu’un peu plus de 3 millions de dollars sous le plafond salarial pour cette saison à venir avec plusieurs mesures à prendre.

Non seulement ils ont besoin de trouver la place pour signer à nouveau leur joueur de franchise – l’agent libre restreint Mathew Barzal – mais ils auraient également des accords en attente avec Matt Martin, Andy Greene et Cory Schneider.

Les nouvelles de Boychuk leur donnent 6 millions de dollars supplémentaires pour travailler.

Barzal compte prendre un important une partie de cet espace, et selon l’équipe, cela pourrait aller de 7 millions de dollars à peut-être même 9 ou 10 millions de dollars sur le haut de gamme.

Le faire signer est la décision la plus importante pour les Islanders, et il fallait que quelque chose cède avec le plafond salarial avant qu’ils ne le puissent.

Maintenant, ils le peuvent.

Ont-ils besoin d’ajouter un autre défenseur?

Bien que Boychuk ne soit peut-être pas le joueur qu’il était lorsqu’il est arrivé à New York, le perdre avec Toews au cours d’une intersaison est un coup dur pour leur défense.

Les Islanders ramènent toujours un groupe solide avec Adam Pelech, Ryan Pulock et Nick Leddy au sommet. Noah Dobson attend également toujours dans les coulisses son opportunité.

Il y a aussi la possibilité de re-signer Greene. Les Islanders l’ont acquis à la date limite des échanges la saison dernière pour ajouter de la profondeur, et sa performance au cours des deux dernières années a été pratiquement identique à celle de Boychuk. Il devrait être un bon remplaçant sur une saison complète.

Pourtant, on se demande si les insulaires auraient reconsidéré le commerce des Toews s’ils avaient su ce qui allait se passer avec Boychuk quelques semaines plus tard. Même avec une re-signature de Greene qui laisse toujours les Islanders avec seulement sept défenseurs de la LNH sous contrat pour cette saison, et Toews serait une amélioration sur plusieurs d’entre eux. L’espace de plafond salarial serait toujours un problème (Toews a signé pour 4 millions de dollars par an dans le Colorado), mais cela aurait été gérable. Surtout s’ils finissent par utiliser LTIR avec le contrat d’Andrew Ladd.

Le marché des agents libres est mince à ce stade, mais Zdeno Chara, Sami Vatanen, Ben Hutton et Slater Koekkoek seraient probablement les meilleures options disponibles.

Adam Gretz est un écrivain pour Pro Hockey Talk sur NBC Sports. Envoyez-lui une ligne à [email protected] ou suivez-le sur Twitter @AGretz.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here