Ne paniquez pas, mais ne soyez pas complaisant, prévient Fitzgerald, après le 4e cas de COVID-19 à Grand Bank

0
30


Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Janice Fitzgerald, a rappelé au public de ne pas paniquer après l’apparition d’un petit groupe de cas de COVID-19 à Grand Bank. (Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador)

Les cas positifs de COVID-19 à Grand Bank ont ​​déclenché jeudi deux conférences de presse à la hâte, alors que les responsables de la santé publique de Terre-Neuve-et-Labrador cherchaient à apaiser les craintes des résidents de la ville rurale d’environ 2500 habitants.

Jeudi, le médecin hygiéniste en chef, le Dr Janice Fitzgerald, a déclaré qu’il y avait maintenant quatre cas de COVID-19 dans la communauté de Grand Bank, qui semblent tous connectés, dont l’un concerne un locataire de l’établissement de retraite Blue Crest Cottages.

La province a signalé un nouveau cas de COVID-19 jeudi – un homme de la région de la santé orientale de plus de 70 ans et un contact étroit d’un cas précédent annoncé il y a un jour.

Le cas le plus récent n’est pas un résident de Blue Crest Cottages, selon un communiqué de presse du ministère de la Santé.

À l’heure actuelle, les responsables de la santé publique disent qu’il n’y a aucune preuve de propagation dans la communauté.

« À ce stade, ce que nous constatons, c’est que tous ces cas sont liés, donc nous ne voyons aucune propagation au-delà de ce cluster », a déclaré Fitzgerald jeudi.

« Je sais que c’est alarmant pour la communauté lorsque des situations comme celles-ci surviennent, et je préviens les gens de ne pas paniquer ou de contribuer au moulin à rumeurs. »

Les séances d’information sur le COVID-19, dirigées par Fitzgerald et le ministre de la Santé John Haggie, sont généralement programmées une fois par semaine, le mercredi. Cependant, l’un d’entre eux a été appelé juste une heure avant le début jeudi.

Elle a été précédée par une disponibilité médiatique avec le Dr David Allison, médecin hygiéniste d’Eastern Health, ainsi que son PDG David Diamond, alors que l’autorité sanitaire et le gouvernement provincial ont décidé de dissiper les rumeurs et de répondre aux préoccupations et aux craintes liées au social. médias, avec les nouvelles du dernier petit groupe de COVID-19 de la province qui prend de l’ampleur depuis mercredi après-midi.

L’homme dans le cas de jeudi s’auto-isole, a déclaré le département de la santé, et la recherche des contacts est en cours. Toute personne considérée comme un contact étroit a été informée de la mise en quarantaine.

La province compte désormais 10 cas actifs et deux personnes sont hospitalisées à cause du virus. Il y a eu 294 récupérations et quatre décès depuis mars. La charge de travail totale de la province est maintenant de 308.

Fitzgerald a déclaré que la province avait eu la chance de garder le virus à distance aussi longtemps qu’elle le faisait jusqu’à présent, et a réitéré l’importance de continuer à suivre les directives COVID-19. Elle a dit qu’elle soupçonnait le public de devenir plus complaisant ces derniers temps.

« Nous sommes tous fatigués. Je suis ici aujourd’hui pour vous dire que notre combat n’est pas terminé et que nous devons maintenir le cap », a déclaré Fitzgerald.

Regardez la mise à jour complète du 19 novembre:

Fitzgerald a été sévère en réitérant l’importance de maintenir le nombre de contacts aussi bas que possible et d’éviter les rassemblements avec des personnes en dehors de contacts étroits et cohérents.

« C’est quelque chose que nous devons tous prendre au sérieux. Il suffit de regarder ailleurs dans le pays pour réaliser à quelle vitesse cela peut devenir incontrôlable », a-t-elle déclaré. « Et je ne saurais trop insister sur cela, à quel point il est important de suivre les directives que nous avons publiées. Nous devrions voir cela de la même manière que nous avons envisagé les choses en avril. »

« Nous faisons de notre mieux pour avoir des informations aussi précises que possible, pour les publier le plus rapidement possible, mais en fin de compte, nous ne pouvons pas battre les guerriers du clavier qui resteront là et feront leur travail », a déclaré Haggie.

Fitzgerald a déclaré que le cas index de Grand Bank n’était pas un travailleur rotatif. Un cas index est le premier cas identifié dans un groupe de cas liés.

Jeudi, 57 944 personnes ont été testées pour le COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador – 434 le dernier jour.

Pratiquez des mesures de santé publique, soyez compatissant: maire

Les responsables de la santé orientale ont abordé la situation à Grand Bank avant le briefing de jeudi, affirmant que la recherche des contacts était en cours dans le cas des Blue Crest Cottages qui ont été testés positifs pour le COVID-19 mercredi.

Tous les locataires ont été invités à se mettre en quarantaine pendant 14 jours.

Le Dr David Allison, médecin hygiéniste de l’autorité sanitaire, a déclaré qu’il y avait «une possibilité importante qu’il y ait des expositions» dans la maison de retraite.

« Cela présente un défi car il est parfois difficile de savoir exactement quels types d’interactions les gens ont, et pourtant ces personnes sont peut-être les plus vulnérables au COVID-19 dans notre province », a-t-il déclaré.

Allison a déclaré qu’il y avait 23 personnes vivant dans l’établissement et une douzaine d’autres qui ont été identifiées comme des contacts, même si « c’est un nombre qui va changer rapidement au fur et à mesure que nous progressons dans l’enquête ».

Alors que certaines personnes sont testées pour le COVID-19, Allison a souligné qu’il y avait un défi avec ces tests si tôt dans le processus de recherche des contacts, car le virus a une période d’incubation de cinq à 14 jours. Cela signifie que quels que soient les résultats du test, les contacts devront rester isolés pendant toute la période de deux semaines.

Le ministre de la Santé, John Haggie, a déclaré que les publications non informées sur les cas de COVID-19 dans les médias sociaux suscitent peur et inquiétude. (Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador)

Les locataires étant invités à rester dans leurs appartements, Allison a également déclaré que les espaces communs de l’établissement avaient été nettoyés et fermés et que les locataires ne pouvaient recevoir que des visiteurs essentiels pour recevoir des soins.

Le locataire avec COVID-19 était un contact d’un cas précédemment confirmé.

Le maire de Grand Bank, Rex Matthews, a exhorté les résidents à pratiquer des mesures de santé publique vigilantes et à faire preuve de compassion envers leurs concitoyens.

« Personne ne choisit d’avoir ce virus, et pour ceux qui en ont, leur vie peut être très stressante, difficile et bouleversante », a écrit Matthews dans un message sur la page Facebook de la ville de Grand Bank.

Le PDG d’Eastern Health, David Diamond, a également demandé « la courtoisie et le respect » alors que la recherche des contacts se poursuit.

« Il est vraiment facile pour les gens d’être émotifs et bouleversés face à ce genre de problèmes », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur CBC Newfoundland and Labrador

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here