Les personnes qui quittent l’auto-isolement risquent une amende de 5000 $ / jour

0
81



«  Nous avons eu des difficultés avec certaines personnes qui ne respectaient pas notre directive d’auto-isolement pour les cas ou les contacts étroits  », déclare le principal médecin de la région

Le médecin-hygiéniste de la région a vu suffisamment de personnes ne pas tenir compte des ordonnances des bureaux de santé pour s’auto-isoler en raison d’un test COVID positif ou d’un contact à haut risque qu’il applique des amendes de 5000 USD par jour aux contrevenants.

Le Dr Charles Gardner, médecin hygiéniste du Bureau de santé du district de Simcoe Muskoka, a émis aujourd’hui une ordonnance collective en vertu de la Loi sur la protection et la promotion de la santé déclarant que quiconque ne respectait pas les ordonnances d’auto-isolement pouvait être condamné à une amende de 5 000 $ par jour.

L’ordonnance est en vigueur immédiatement et s’applique à toute personne vivant dans le comté de Simcoe ou le district de Muskoka qui a reçu un diagnostic de COVID, présente des signes et des symptômes et attend les résultats des tests, a des motifs raisonnables de croire qu’elle a un ou plusieurs symptômes de COVID, ou est proche contact d’une personne diagnostiquée avec COVID-19.

Ces personnes doivent s’auto-isoler pendant 14 jours ou risquer une amende.

«Nous avons eu quelques difficultés avec certaines personnes ne respectant pas notre directive d’auto-isolement pour les cas ou les contacts étroits», a déclaré Gardner. «Les gens ont eu des résultats de test positifs et nous faisons un suivi et constatons qu’ils ne suivent pas l’auto-isolement… Cela se produit assez souvent pour que nous procédions à l’émission d’un ordre de classe.

Le médecin a confirmé que le personnel du bureau de santé avait rencontré des cas où des personnes testées positives pour le COVID-19 sont retournées au travail avant la fin de la période d’auto-isolement de 14 jours. Dans ces cas, le bureau de santé a dû terminer à nouveau la recherche des contacts avec les personnes exposées à la personne COVID positive.

Il a reconnu que l’application de la loi constituera un défi, car une ordonnance en vertu de la Loi sur la protection et la promotion de la santé n’est exécutoire que par le bureau de santé. Cependant, Gardner a déclaré que le bureau de santé se concentrera toujours sur l’éducation de ceux qui ont besoin de s’isoler.

«Cela vise à nous aider avec les quelques personnes qui ne tiennent pas compte de ce dont nous avons besoin», a déclaré Gardner.

Le bureau de santé fournit les informations suivantes à ceux qui ne savent pas quand ou combien de temps ils devraient s’isoler:

Si vous pensez avoir des symptômes du COVID-19, utilisez l’outil d’auto-évaluation COVID provincial, et si cela est indiqué par l’outil, faites-vous tester et auto-isolez-vous à la maison pendant 10 jours (la période pendant laquelle vous êtes contagieux) ou jusqu’à votre résultat de test est négatif pour COVID-19.

Si vous avez été identifié comme un contact étroit d’une personne atteinte du COVID-19, ce qui signifie être à moins de deux mètres de cette personne infectée pendant au moins 15 minutes sans équipement de protection individuelle (EPI) adéquat, vous devez vous auto-isoler pendant 14 jours même si vous n’avez pas de symptômes.

En effet, la période d’incubation du COVID-19 (la période entre l’exposition à une infection et l’apparition des premiers symptômes) peut aller jusqu’à 14 jours. Un EPI adéquat utilise à la fois un masque chirurgical / procédural de qualité médicale et des lunettes de protection. Les revêtements en tissu ne sont pas des EPI adéquats.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here