Plus de 1850 étudiants et membres du personnel de Calgary s’auto-isolent à cause du COVID-19

0
25


Des centaines d’élèves et de membres du personnel des écoles de Calgary s’auto-isolent actuellement à cause du COVID-19.

Les écoles ont rouvert les cours en personne il y a quelques semaines à peine. Lundi, il y avait 126 cas confirmés dans 81 écoles de la province

Parmi les écoles avec des cas positifs, 19 sont classées comme des flambées, ce qui signifie qu’il y a eu plus de deux cas positifs à l’école.

Une fois qu’un cas est confirmé, le protocole actuel consiste à faire s’auto-isoler une classe entière pendant les 14 jours prescrits.

Je reconnais que l’isolement d’une classe entière a un impact important sur les parents et les familles, et je comprends qu’il y a de la frustration à cause du manque de capacité à planifier.– Dr Deena Hinshaw

Alberta Health ne suit pas actuellement le nombre total d’élèves et de membres du personnel touchés, mais les deux districts scolaires de Calgary ont été en mesure de partager combien de personnes dans chaque communauté ont reçu l’ordre de mettre en quarantaine.

Lundi après-midi, 1 400 élèves et plus de 90 membres du personnel du Calgary Board of Education se sont auto-isolés.

Le district scolaire catholique de Calgary ne pouvait fournir que des chiffres précis jusqu’à jeudi, alors que 356 élèves et 22 membres du personnel s’auto-isolaient.

Ces chiffres n’incluent pas les élèves à domicile présentant des symptômes comme une toux ou un écoulement nasal.

Partout en Alberta, environ 742 000 élèves sont inscrits dans plus de 2 400 écoles. À Edmonton, au moins 1 000 étudiants et membres du personnel étaient isolés vendredi.

Des milliers de parents à travers la province sont également confrontés au besoin de rester à la maison après le travail, de trouver une garderie ou d’éduquer leurs enfants à la maison sans avertissement, après un cas positif en classe.

La Dre Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, a déclaré lundi qu’elle avait entendu des parents s’inquiéter de l’impact du besoin soudain de leurs enfants de s’isoler pendant deux semaines.

«Je reconnais que l’isolement d’une classe entière a un impact significatif sur les parents et les familles, et je comprends qu’il y a de la frustration sur le manque de capacité à planifier», dit-elle.

«En ce moment, nous adoptons une approche très prudente, donc quand il y a un seul cas infectieux dans une classe, on demande à toute la classe de rester à la maison pendant cette période de 14 jours, et nous surveillons de très près nos expériences avec ces cohortes de classe. pour comprendre comment nous pouvons être plus ciblés afin que nous n’ayons pas besoin que toute la classe reste à la maison à l’avenir. « 

Même si les élèves ont un test négatif pour le COVID-19 après qu’un camarade de classe soit positif, ils ne peuvent pas retourner en classe avant la fin de la période de 14 jours, car la maladie peut prendre du temps à se manifester.

Ce qui est vraiment essentiel pour les écoles, c’est que les écoles ne deviennent pas un lieu de transmission.– Dr Deena Hinshaw

Hinshaw a déclaré qu’il y avait des avantages importants pour la santé des enfants à être à l’école, et a déclaré que le nombre d’élèves d’âge scolaire qui ont été testés positifs dans l’ensemble est plus un indicateur du nombre de cas dans la communauté que de la transmission à l’école.

À ce jour, trois écoles ont enregistré des cas de transmission à l’école du coronavirus.

Hinshaw a déclaré que le nombre de cas hebdomadaires chez les enfants d’âge scolaire a atteint son apogée lorsque la province a atteint son plus haut nombre de cas à la mi-avril, lorsque 216 enfants âgés de cinq à 19 ans avaient COVID-19. À ce moment-là, les écoles étaient déjà fermées depuis des semaines.

Depuis la réouverture des écoles, les effectifs de ce groupe d’âge sont passés à 183 au cours de la semaine du 9 au 15 septembre et ont diminué la semaine dernière à 122.

«Ce qui est vraiment essentiel pour les écoles, c’est que les écoles ne deviennent pas un lieu de transmission», a-t-elle déclaré.

Elle a également déclaré que la province s’efforçait d’augmenter la vitesse des tests pour les élèves qui s’auto-isolent en raison des symptômes du COVID-19, afin qu’ils puissent rapidement retourner en classe.

« Nous reconnaissons qu’obtenir les résultats des tests le plus rapidement possible et les faire tester le plus rapidement possible, ces deux éléments sont vraiment importants. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here