Plus de 18000 personnes ont tenté d’entrer au Canada en provenance des États-Unis malgré les restrictions de voyage

0
68


TORONTO – Plus de 18 000 personnes, dont beaucoup tentaient d’entrer au Canada en provenance des États-Unis pour faire du tourisme et faire du shopping, ont été refoulées depuis la promulgation par le gouvernement de restrictions de voyage strictes.

Entre le 22 mars et le 2 septembre, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a refoulé 18 431 personnes. Cela comprend les ressortissants étrangers par bateau, par terre et par avion depuis les États-Unis

La principale raison pour laquelle ces tentatives de voyageurs ont été refoulées était le tourisme ou les visites touristiques, à environ 5300. Un autre 2 000 voyageaient pour des «loisirs» et près de 1 000 autres tentaient d’entrer au Canada pour des «achats non essentiels». Les autres voyageurs ont indiqué «autre» comme raison pour laquelle ils se sont vu refuser l’entrée.

La grande majorité de ceux qui tentaient de pénétrer au Canada étaient des Américains, à 87 p. Sur les 18431 personnes, seulement 2361 étaient citoyens de pays autres que les États-Unis

Selon les données de l’ASFC, 448 voyageurs aériens en provenance d’autres pays se sont également vu refuser l’entrée au pays entre le 22 mars et le 2 septembre, «car ils ne satisfaisaient pas aux normes d’entrée respectives».

La fermeture de la frontière a été renouvelée ou prolongée cinq fois depuis le début de la pandémie. Plus récemment, les restrictions sur les voyages récréatifs à travers la frontière ont été prolongées au moins jusqu’au 21 septembre.

La fermeture permet toujours le commerce et le commerce essentiels, ainsi que les travailleurs migrants saisonniers et les travailleurs de la santé.

«Chaque mois, lorsque nous évaluerons à nouveau cette situation, nous tiendrons compte de ce qui se passe, des deux côtés de la frontière», a déclaré la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique, en août. «Mais, comme vous le savez, alors que nous envisageons de planifier plus avant, nous devons examiner différentes options sur la façon dont nous pouvons augmenter en toute sécurité – aussi sûrement que possible – les voyages internationaux.

Une dérogation introduite en juin a permis aux familles transfrontalières de se réunir. Tout ressortissant étranger qui souhaite entrer au Canada pour voir un membre de sa famille doit être en mesure de prouver qu’il sera au Canada pendant au moins 15 jours.

Toute personne autorisée à entrer au Canada pour des raisons non facultatives doit être mise en quarantaine pendant 14 jours après son arrivée.

Avec des fichiers de Rachel Aiello

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here