Coronavirus: la station française de Saint-Tropez rend les masques obligatoires à l’extérieur, à une amende de 160 $ ​​pour non-respect

0
76


La station balnéaire glamour de Saint-Tropez sur la Côte d’Azur demande des masques en plein air à partir de samedi, menaçant de rendre l’ambiance dans un lieu réputé pour les beach parties d’été haut de gamme en roue libre.

De plus en plus de villes et de villages, en particulier dans les zones touristiques, imposent des exigences de masque alors que les infections à coronavirus en France réapparaissent, avec plus de 2000 nouveaux cas signalés vendredi – la plus forte augmentation en une journée depuis mai.

La hausse correspond aux vacances d’été en France, lorsque les vacanciers partent en masse, souvent au bord de la mer, pour des rassemblements festifs en famille et entre amis.

À partir de samedi, le port d’un masque à l’extérieur est également obligatoire dans certains quartiers bondés de Marseille, deuxième ville de France.

Paris devrait annoncer des mesures similaires dans les prochains jours.

La police municipale donne des masques faciaux aux piétons à Saint-Tropez, dans le sud de la France, le samedi 8 août 2020 (AP)

Dans la célèbre station balnéaire de Saint-Tropez, haut lieu de la jet-set internationale, plusieurs restaurants ont dû fermer pendant deux semaines après que certains membres du personnel aient été testés positifs pour le virus.

La zone où le port du masque est obligatoire comprend le port pittoresque, le marché fermier en plein air et les rues étroites de la vieille ville bordées de boutiques chics et de galeries d’art.

Une amende de 135 euros (159 $) s’applique à ceux qui ne se conforment pas. La mesure ne s’applique pas aux enfants de moins de 11 ans.

La France a déjà rendu obligatoire le port du masque dans tous les espaces publics intérieurs du pays.

Vendredi, les autorités sanitaires ont signalé 9330 nouveaux cas cette semaine et ont déclaré que le virus se propage de plus en plus «  en particulier chez les jeunes adultes  ». Plus de 593600 tests ont été effectués au cours de la semaine.

La France a signalé un total de plus de 30 300 décès dus au COVID-19 dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

(Cet article a été publié à partir d’un fil d’agence sans modification du texte. Seul le titre a été modifié.)

Suivez plus d’histoires sur Facebook et Twitter

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here