Des professionnels de la santé manifestent dans toute la France pour réclamer un meilleur salaire | Actualités France

0
60


Des médecins, des infirmières et d’autres personnels hospitaliers ont organisé des manifestations à travers la France, exigeant des hausses de salaire et des augmentations de budget pour un système de santé poussé à bout par la pandémie de coronavirus.

Les rassemblements ont eu lieu mardi alors que le gouvernement se prépare à conclure vendredi des semaines de discussions avec les agents de santé sur la refonte des hôpitaux en réponse à la crise.

Les employés se plaignent depuis longtemps de l’insuffisance du personnel et des bas salaires qui poussent les médecins et les infirmières à accepter des emplois dans des cliniques privées. Ce problème a entraîné une série de grèves au cours de la dernière année.

Le Premier ministre Edouard Philippe a promis des augmentations de salaires « importantes » lors du lancement des pourparlers le mois dernier, et les autorités ont déjà mis 6,3 milliards d’euros supplémentaires (7 milliards de dollars) sur la table.

Mais ce montant est loin d’être suffisant pour de nombreux employés. Ils disent que les travailleurs de la santé français sont déjà parmi les moins payés du groupe des économies développées Organisation de coopération et de développement économiques, en raison d’années de coupes budgétaires.

Les gendarmes français prennent position lors d’une manifestation des agents de santé à Paris [Charles Platiau/Reuters]

« Ils ont promis six milliards d’euros (6,7 milliards de dollars) mais j’attends toujours de voir », a expliqué Louis Rios, infirmier psychiatrique dans le département de l’Essonne au sud de Paris, lors d’une marche dans la capitale française.

« Nous voulons un geste significatif, et maintenant – pas dans trois ans », a-t-il déclaré.

Le chef du syndicat SUD-Sante, Jean-Marc Devauchelle, a appelé le gouvernement à augmenter de 300 euros (337 $) par mois le salaire net dans le secteur, une décision qui coûterait environ 14 milliards d’euros (15,7 milliards de dollars).

« Nous avons besoin d’actes à la hauteur de notre gratitude », a déclaré Philippe Martinez du syndicat CGT lors de la manifestation de Paris – une référence aux applaudissements nocturnes du personnel hospitalier au plus fort de la crise des coronavirus.

Le président français Emmanuel Macron, qui a fait de la justice sociale un thème clé pour les deux dernières années de son mandat, devrait annoncer les mesures résultant des pourparlers dès la semaine prochaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here