Boris Johnson promet que le Royaume-Uni ouvrira la voie à la citoyenneté hongkongaise après des craintes pour la sécurité nationale

0
4


Un policier anti-émeute pulvérise du gaz poivré sur un homme alors qu’ils dispersent une foule lors d’une manifestation contre les « commerçants parallèles » qui achètent des marchandises à Hong Kong pour les revendre en Chine continentale le dimanche 5 janvier.

Les partisans de la démocratie détiennent des pancartes alors qu’ils participent à un rassemblement du Nouvel An le mercredi 1er janvier à Hong Kong.

Les partisans de la démocratie brandissent des drapeaux lors d’un compte à rebours dans le quartier de Tsim Sha Tsui la veille du nouvel an.

La police arrive pour mener une opération de déminage dans le district de Kowloon à Hong Kong le 31 décembre.

Les manifestants prennent des photos d’un écran lumineux «  Free HK  » lors d’un rassemblement dans le quartier central de Hong Kong le 30 décembre.

Un homme est arrêté par la police anti-émeute lors d’une manifestation dans un centre commercial du district de Sheung Shui le 28 décembre.

Un manifestant réagit après que la police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des passants dans le quartier jordanien de Hong Kong, tôt le 25 décembre.

Les gens qui célèbrent les vacances réagissent au gaz lacrymogène alors que la police affronte les manifestants la veille de Noël.

Marche des manifestants à Hong Kong.

Les manifestants organisent un rassemblement devant le consulat américain à Hong Kong le dimanche 1er décembre. Des centaines de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi devant le consulat américain pour un autre rassemblement pro-américain pour montrer leur soutien au président Trump après avoir signé la loi de Hong Kong sur les droits de l’homme et la démocratie. .

Les gens participent à une marche de Tsim Sha Tsui à Hung Hom à Hong Kong le 1er décembre.

Le candidat pro-démocratie Jimmy Sham, à droite, célèbre avec un partisan après avoir remporté son élection dans le district de Sha Tin, le 25 novembre. « Le résultat d’aujourd’hui représente le soutien (de ma circonscription) aux manifestants. Le gouvernement devrait immédiatement établir les cinq revendications et répondre à les voix du public « , a déclaré Sham sur Facebook, faisant référence à un slogan de protestation de longue date.

Le candidat pro-démocratie James Yu embrasse sa petite amie après avoir remporté son siège aux élections du conseil de district, début le 25 novembre.

La directrice générale de Hong Kong, Carrie Lam, dépose son bulletin de vote pour les élections du conseil de district dans un bureau de vote, le 24 novembre. Dans un communiqué lundi, Lam a déclaré que son gouvernement « respecte les résultats des élections ».

Un groupe de manifestants quitte la Hong Kong Polytechnic University en se tenant par la main avant de se rendre à la police dans le district de Hung Hom le 22 novembre.

Les manifestants utilisent des vêtements et des casques pour former « SOS » à l’Université polytechnique de Hong Kong le 21 novembre.

Les manifestants lèvent la main pour représenter les cinq revendications des manifestants pro-démocratie lors d’un rassemblement en faveur de la loi sur les droits de l’homme et la démocratie de Hong Kong aux États-Unis, au centre commercial IFC à Hong Kong, le 21 novembre.

Des tables et des chaises empilées pour créer une barrière sont laissées par des manifestants qui se sont barricadés à l’intérieur de l’Université polytechnique de Hong Kong.

Un plongeur de sauvetage du service des incendies se prépare à entrer dans le réseau d’égouts le 20 novembre pour rechercher des manifestants qui se sont échappés de l’Université polytechnique de Hong Kong.

Un manifestant utilise une lampe de poche tout en rampant dans un tunnel d’égout pour voir sa largeur alors que lui et d’autres tentent de trouver une issue de secours à l’Université polytechnique de Hong Kong le 19 novembre.

Un manifestant marche dans un gymnase de l’Université polytechnique de Hong Kong le 19 novembre.

Les manifestants réagissent alors que la police tire des gaz lacrymogènes dans la région de Kowloon à Hong Kong, lundi 18 novembre.

Le 18 novembre, des pompiers ont éteint une voiture en flammes incendiée par des manifestants près de l’Université polytechnique de Hong Kong dans le district de Tsim Sha Tsui.

La police tire des gaz lacrymogènes alors que les manifestants tentent de quitter l’Université polytechnique de Hong Kong via un pont le 18 novembre.

Un membre de la police se heurte à un manifestant à la Hong Kong Poytechnic University le 18 novembre.

Les manifestants utilisent une corde pour s’abaisser d’un pont piétonnier à des motos en attente pour s’échapper de la police à l’Université polytechnique de Hong Kong le 18 novembre.

Un manifestant jette un parapluie sur un feu à l’entrée principale barricadée de l’Université polytechnique de Hong Kong le 18 novembre.

Un manifestant antigouvernemental est détenu à l’Université polytechnique de Hong Kong le 18 novembre.

Un manifestant anti-gouvernement est arrosé par des travailleurs médicaux bénévoles après avoir été trempé par des canons à eau de la police tirant de l’eau infusée de gaz poivré à l’Université polytechnique de Hong Kong le 18 novembre.

La police anti-émeute tire des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc alors que les manifestants tentent de quitter l’Université de Hong Kong Poytechnic le 18 novembre.

Un manifestant s’apprête à tirer une flèche lors d’une confrontation avec la police.

La police utilise un canon à eau à l’extérieur de l’Université polytechnique de Hong Kong.

Un manifestant jette un cocktail Molotov à la police le 17 novembre.

Le 17 novembre, des manifestants utilisent une catapulte pour tirer des briques sur la police depuis l’intérieur de l’Université polytechnique de Hong Kong.

Samedi, une femme tente d’empêcher la police antiémeute de s’approcher de l’Université de Hong Kong à Hong Kong.

Des manifestants s’entraînent pour lancer des cocktails Molotov dans une piscine sur le campus de l’Université polytechnique de Hong Kong le 14 novembre.

Des manifestants passent devant des barricades de briques sur une route près de l’Université polytechnique de Hong Kong le 14 novembre.

Les manifestants se réunissent lors d’une manifestation à l’heure du déjeuner dans le quartier financier de Hong Kong le 14 novembre.

Un manifestant lâche une flèche enflammée pour allumer une barricade à l’Université chinoise de Hong Kong (CUHK), mercredi 13 novembre.

Un cocktail Molotov, un masque à gaz et un casque de chantier jaune sont placés sur le buste du défunt magnat de l’hôtel Hui Yeung Shing sur le campus de l’Université chinoise de Hong Kong le 13 novembre.

Un incendie est observé dans une gare de Mass Transit Railway (MTR) lors d’une manifestation à l’Université chinoise de Hong Kong le 13 novembre.

Des étudiants tentent de nettoyer des cartouches de gaz lacrymogène tirées par la police anti-émeute sur une piste de sport lors d’un affrontement à l’Université chinoise de Hong Kong le mardi 12 novembre.

Un homme est détenu lors d’une manifestation à l’Université chinoise de Hong Kong le 12 novembre.

Des étudiants bloquent un escalier roulant avec des chaises pour tenter d’entraver la police de l’Université de Hong Kong le 12 novembre.

Un manifestant est détenu dans le district central de Hong Kong le 11 novembre.

Les gens réagissent après que des gaz lacrymogènes ont été tirés par la police lors d’une manifestation dans le district central de Hong Kong le 11 novembre.

La police anti-émeute affronte des manifestants à l’entrée d’un centre commercial lors d’une manifestation le 10 novembre.

Un homme est aidé par un médecin volontaire après que la police eut utilisé du gaz poivré lors d’une manifestation le 10 novembre.

Le 8 novembre, une personne dépose une fleur dans un mémorial pour l’étudiant de 22 ans de l’université de Hong Kong, Chow Tsz-lok.

Des étudiants en masques à gaz sont vus lors d’une cérémonie de remise des diplômes à l’Université chinoise de Hong Kong le jeudi 7 novembre à Hong Kong.

Les pompiers se tiennent devant les bureaux de l’agence de presse chinoise Xinhua après que ses fenêtres ont été endommagées par des manifestants à Hong Kong le samedi 2 novembre. La police anti-émeute de Hong Kong a tiré plusieurs cartouches de gaz lacrymogène et utilisé un canon à eau samedi pour briser un rassemblement de milliers de personnes. des manifestants masqués exigeant l’autonomie après que Pékin a indiqué qu’il pourrait resserrer son emprise sur le territoire chinois.

Richard Chan, candidat aux élections du conseil de district, réagit après avoir été aspergé de poivre par la police à Hong Kong le 2 novembre.

Des milliers de manifestants masqués vêtus de noir se sont précipités dans le quartier commerçant central de Hong Kong pour un autre rassemblement le 2 novembre.

Le 31 octobre, un homme déguisé en Joker pour Halloween passe devant des policiers.

Le militant pro-démocratie Joshua Wong (deuxième à gauche) et Kelvin Lam (deuxième à droite) crient des slogans alors qu’ils rencontrent les médias à l’extérieur du Conseil législatif (LegCo) à Hong Kong le 29 octobre 2019, après que Wong a été empêché de se tenir dans un élections locales à venir.

Un manifestant jette une cartouche de gaz lacrymogène le 27 octobre à Hong Kong.

Un couple portant des masques Guy Fawkes regarde un rassemblement au Chater Garden de Hong Kong le 26 octobre.

Les manifestants commencent un incendie devant la station MTR lors d’une manifestation le 27 octobre.

De la fumée de gaz lacrymogène explose sur des journalistes lors d’une manifestation anti-gouvernementale dans le district de Mong Kok à Hong Kong le 27 octobre.

Des lycéens participent à un rassemblement de chaînes humaines à l’extérieur du parc Kowloon à Hong Kong le 25 octobre.

La police tire du colorant bleu sur des manifestants à Hong Kong le dimanche 20 octobre. Le colorant bleu peut être utilisé pour tacher et identifier les manifestants masqués.

Un manifestant pro-démocratie est arrêté par la police le 20 octobre.

Un manifestant tire un ballon de basket sur une affiche de Lam lors d’un rassemblement le mardi 15 octobre.

Des manifestants ont mis le feu à une succursale de la Banque de Chine le dimanche 13 octobre. C’était le 19e week-end consécutif de manifestations anti-gouvernementales à Hong Kong.

Les manifestants utilisent les lumières de leur téléphone lors d’un rassemblement dans le quartier des affaires du centre de Hong Kong.

Un manifestant tente de briser une fenêtre de bus touristique le 13 octobre.

Une femme est traitée après que la police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants dans le district de Mong Kok à Hong Kong le 7 octobre.

Des manifestants pro-démocratie se réunissent dans un centre commercial le 7 octobre.

Le personnel de secours vérifie le fond d’un taxi après que le chauffeur aurait conduit sur le trottoir, frappant des manifestants à Hong Kong le 6 octobre.

Une banque de construction chinoise est vandalisée dans la région de Causeway Bay à Hong Kong le 6 octobre.

Des manifestants pro-démocratie ont mis le feu dans la rue dans la région de Causeway Bay.

Les gens protestent contre l’interdiction des masques le samedi 5 octobre.

Un manifestant anti-gouvernement se tient près d’un incendie le vendredi 4 octobre.

Les manifestants déplacent une statue représentant un manifestant armé d’un masque à gaz, d’un casque et d’un parapluie dans les rues de Hong Kong le 4 octobre.

Des manifestants ont mis le feu à une China Construction Bank.

Des manifestants pulvérisent des slogans de peinture à l’entrée d’un tunnel le 4 octobre.

Un magasin est en ruine après avoir été vandalisé par des manifestants.

Des manifestants pro-démocratie lèvent la main pour symboliser leurs cinq revendications lors d’un rassemblement le 4 octobre.

Des manifestants lancent des bombes à essence à la porte du poste de police de Tsuen Wan le mercredi 2 octobre.

Un jeune manifestant a été abattu mardi 1er octobre, alors que de violentes manifestations éclataient à travers Hong Kong à l’occasion du 70e anniversaire de la République populaire de Chine. L’incident a marqué une escalade majeure de la violence qui pourrait galvaniser le mouvement de protestation à Hong Kong.

La police arrête un manifestant antigouvernemental le 1er octobre. Des milliers de manifestants vêtus de noir ont défilé dans le centre de Hong Kong dans le cadre de multiples rassemblements en faveur de la démocratie.

La police s’attaque et arrête des manifestants pro-démocratie lors des affrontements du 1er octobre.

Les manifestants réagissent après que la police a tiré des gaz lacrymogènes près des bureaux du gouvernement central dans la zone de l’amirauté de Hong Kong le 1er octobre.

Les manifestants pro-démocratie forment une chaîne humaine sur le thème de « Pepe la grenouille » le lundi 30 septembre.

Un homme est détenu par la police de Hong Kong lors d’une manifestation dans le quartier commerçant de Causeway Bay le dimanche 29 septembre.

Les passagers des bus regardent une barricade en feu allumée par des manifestants pro-démocratie devant le poste de police de Mong Kok le dimanche 22 septembre.

Des manifestants pro-démocratie chantent des chansons et scandent des slogans lors d’un rassemblement à l’intérieur d’un centre commercial le 22 septembre.

Un partisan pro-chinois, centre, est escorté par la police après avoir affronté des journalistes à Hong Kong le 15 septembre.

Vendredi 13 septembre, des partisans pro-gouvernementaux et anti-gouvernementaux scandent les uns contre les autres dans un centre commercial à Hong Kong. Le signe se traduit par « Arrêtez la violence et freinez le chaos; protégez Hong Kong ».

Les manifestants brandissent les lumières de leur téléphone portable alors qu’ils forment une chaîne humaine au Peak, un lieu touristique à Hong Kong, le 13 septembre.

La police a escorté un homme blessé après avoir attaqué des manifestants devant la gare de Prince Edward à Hong Kong le vendredi 6 septembre.

Les manifestants brûlent du papier-monnaie pour rendre hommage aux manifestants blessés.

Les manifestants se préparent à affronter la police à l’extérieur du poste de police de Mong Kok le 6 septembre.

Un manifestant est arrêté par la police à la gare de Po Lam Mass Transit Railway le jeudi 5 septembre.

Un homme regarde la télévision dans un magasin de Hong Kong alors que la directrice générale, Carrie Lam, annonce le retrait du projet de loi d’extradition le mercredi 4 septembre.

Une femme devient émue le 4 septembre tout en rendant hommage aux manifestants qui ont été blessés quelques jours plus tôt.

Les manifestants traversent une gare lors d’un rassemblement le mardi 3 septembre.

Des étudiants portant des masques à gaz et des casques tiennent une bannière sur laquelle « cinq exigences majeures sont indispensables » au St. Francis ‘Canossian College de Hong Kong.

Les manifestants se rassemblent dans la gare routière de l’aéroport international de Hong Kong le dimanche 1er septembre. Des centaines de militants pro-démocratie ont tenté de bloquer les voies de transport vers l’aéroport de la ville.

Un passager se rend à l’aéroport le 1er septembre alors que des manifestants pro-démocratie bloquent une route à l’extérieur de l’aéroport.

Un manifestant utilise une fronde à l’extérieur du complexe du gouvernement central lors d’affrontements avec la police le samedi 31 août. Des milliers de manifestants pro-démocratie ont organisé un rassemblement antigouvernemental un jour après que plusieurs militants et législateurs de premier plan ont été arrêtés lors d’une répression radicale.

Les manifestants allument un cocktail Molotov le 31 août.

Les manifestants se mettent à couvert tandis que les policiers leur tirent de l’eau bleue. Le colorant bleu peut être utilisé pour tacher et identifier les manifestants masqués.

Une caméra de surveillance est recouverte de peinture blanche pendant les manifestations.

Une vue de dessus montre des manifestants réagissant après que la police a tiré des gaz lacrymogènes le 31 août.

Les militants en faveur de la démocratie, Agnes Chow et Joshua Wong, ont parlé aux médias après leur libération sous caution aux Eastern Magistrates Courts le vendredi 30 août. Ils ont été arrêtés plus tôt le même jour dans un coup de filet à travers Hong Kong.

Le 25 août, un policier pointe une arme à feu devant un manifestant.

Des manifestants braquent des pointeurs laser sur les lignes de police le 25 août.

Les manifestants ramassent des briques pour servir de projectiles le 24 août.

Retraite de la police après des affrontements avec des manifestants le 24 août.

Les téléphones portables brillent du haut de Lion Rock le 23 août.

Les manifestants défilent sous des parapluies le dimanche 18 août.

Des dizaines de milliers de manifestants se sont présentés dans les rues le 18 août.

Un manifestant participe à une marche le samedi 17 août. Son œil est couvert de gaze rouge, faisant référence à une femme qui aurait été blessée aux yeux avec un sac de fèves rondes lors d’affrontements entre des manifestants et la police.

Des manifestants pointent des lasers au poste de police de Sham Shui Po le 14 août.

Un voyageur passe ses bagages aux agents de sécurité alors qu’elle tente d’entrer dans la porte d’embarquement.

Un panneau d’affichage montre les vols annulés le 13 août.

Les médecins soignent une femme qui s’est blessée au visage lors d’affrontements le dimanche 11 août.

Un manifestant pro-démocratie est détenu par la police à l’extérieur du poste de police de Tsim Sha Tsui le 11 août.

La police a tiré des gaz lacrymogènes sur des manifestants lors d’une manifestation dans le district de Wong Tai Sin le lundi 5 août.

Un passager du train fait un geste vers un manifestant, à droite, qui empêchait la fermeture des portes d’un train le 5 août. Le manifestant tentait de perturber les trajets matinaux de Hong Kong aux heures de pointe.

Un homme réconforte sa femme enceinte près d’une plate-forme ferroviaire après que des manifestants ont bloqué les portes du train le 5 août.

Un manifestant se tient dans des gaz lacrymogènes lors d’une confrontation avec la police dans les premières heures du dimanche 4 août.

Un drapeau chinois flotte dans l’eau après avoir été jeté par des manifestants lors d’une manifestation le samedi 3 août.

Des membres du secteur médical de Hong Kong assistent à une manifestation à Edinburgh Place le vendredi 2 août.

L’emblème du Bureau de liaison avec la Chine est protégé par du plexiglas lors d’une manifestation le dimanche 28 juillet.

Un manifestant fuit la police brandissant des matraques dans le district de Yuen Long à Hong Kong le samedi 27 juillet.

Un manifestant regarde à travers des parapluies lors des affrontements avec la police le 27 juillet.

Les voyageurs regardent les manifestants se rassembler à l’aéroport international de Hong Kong le vendredi 26 juillet.

Des manifestants s’affrontent avec la police le dimanche 21 juillet.

Des travailleurs médicaux aident un manifestant touché par des gaz lacrymogènes le 21 juillet.

Le bureau du législateur pro-Pékin Junius Ho a été saccagé par des manifestants dans le district de Tsuen Wan à Hong Kong.

Les policiers utilisent du gaz poivré pour disperser les manifestants après un rassemblement dans le district de Sheung Shui le samedi 13 juillet.

Un manifestant pulvérise de la peinture à l’intérieur d’une chambre du bâtiment du Conseil législatif de Hong Kong, où des manifestants se sont introduits de force le lundi 1er juillet.

Un manifestant brise une fenêtre du bâtiment du Conseil législatif.

Des colonnes de soleil sont projetées sur une foule pendant la marche du 1er juillet.

Des hélicoptères portant les drapeaux de la Chine et de Hong Kong survolent des manifestants le 1er juillet.

Un policier utilise du gaz poivré lors d’un affrontement avec des manifestants le 1er juillet.

Un manifestant portant un T-shirt avec le mot «révolution» passe devant une inscription sur une route qui se lit «Longue vie à Hong Kong».

La police arrête des manifestants près du siège du gouvernement à Hong Kong le 1er juillet.

Une vue de dessus montre des milliers de manifestants marchant dans une rue de Hong Kong le dimanche 16 juin.

Des manifestants ont couru après que la police a tiré des gaz lacrymogènes le mercredi 12 juin.

Au matin du 12 juin, des dizaines de milliers de jeunes, principalement des jeunes, étaient arrivés dans la région, bloquant les rues et immobilisant le centre de Hong Kong.

Un manifestant tient une pancarte lors du rassemblement du 12 juin.

Des policiers inculpent des manifestants lors d’affrontements le lundi 10 juin. C’était une continuation des manifestations qui avaient commencé la veille.

Le 9 juin, les manifestants ont brandi des pancartes et portaient du blanc – la couleur désignée du rassemblement. « Hong Kong, n’abandonne jamais! » certains ont scandé.

Les élèves portent des chaînes lors d’une manifestation le samedi 8 juin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here