L’US Open élimine les qualifications pour les tournois majeurs

0
7


L’US Open pourrait ressembler davantage à une boutique fermée cette année.

La pandémie de COVID-19, qui a déjà reporté l’US Open à Winged Foot de juin à septembre, a contraint l’USGA à supprimer les qualifications pour la première fois depuis 1924.

Les qualifications ouvertes sont la marque du deuxième championnat de golf le plus ancien. L’USGA souligne souvent que la moitié des 156 joueurs doivent passer par des qualifications de 36 trous ou des qualifications de 18 et 36 trous.

Il a même investi dans une campagne de marketing lancée en février intitulée «From Many, One», pour illustrer que plus de 9 000 personnes ont postulé pour jouer à l’US Open, ce qui a finalement donné lieu à un gagnant.

L’USGA n’a pas annoncé lundi comment les autres joueurs seraient exemptés.

Parmi ceux qui ne se sont pas encore qualifiés, il y a Phil Mickelson, finaliste à six reprises dans le seul tournoi majeur qu’il n’a pas remporté.

Mickelson a déclaré en février qu’il ne demanderait pas d’exemption à l’USGA et que s’il ne se qualifiait pas ou ne devenait pas exempté, il ne jouerait pas. Winged Foot est l’endroit où Mickelson a fait un double bogey sur le dernier trou en 2006 pour perdre par un.

Le champ sera probablement plus petit en raison de la date ultérieure, bien que l’USGA n’ait pas mentionné la taille du champ dans son annonce du 6 avril selon laquelle l’US Open se déplacerait du 17 au 20 septembre à Winged Foot, à Mamaroneck, New York.

« Comme vous pouvez l’imaginer, ce fut une décision incroyablement difficile, car la qualification est la pierre angulaire des championnats de l’USGA », a déclaré John Bodenhamer, directeur général principal des championnats de l’USGA. « Nous sommes très fiers du fait que plusieurs milliers de personnes s’inscrivent généralement pour poursuivre leur rêve de se qualifier pour l’US Open et nous regrettons profondément qu’ils n’aient pas cette opportunité cette année. »

Bodenhamer a déclaré qu’aucune qualification ne constituait «la meilleure voie à suivre» pour organiser l’US Open.

L’USGA a déclaré qu’il ne se qualifierait pas pour trois autres championnats qu’elle organisera cette année – l’US Women’s Open (déplacé en décembre à Houston) et l’US Amateur et l’USF Amateur, tous deux encore programmés pour août.

L’US Open, qui date de 1895, avait tellement de joueurs désireux de concourir dans les années qui ont suivi la Première Guerre mondiale qu’il a introduit les qualifications en 1924. Ensuite, il est passé à deux étapes de qualification en 1959 – qualification locale à 18 trous et 36- qualification de section de trou.

Ken Venturi en 1964 et Orville Moody en 1969 sont les seuls champions de l’US Open à avoir franchi les deux étapes. Lucas Glover, en 2009, a été le dernier champion des États-Unis à franchir les 36 trous de qualification.

L’USGA comptait 108 qualifications locales prévues dans 45 États et une au Canada, suivies de 12 qualifications en section – neuf aux États-Unis, une au Canada, en Angleterre et au Japon.

Lorsque l’US Open a été reporté, 50 joueurs ont été exemptés dans diverses catégories, comme les anciens champions des 10 dernières années ou les 10 meilleurs de l’US Open de l’année dernière, les principaux champions des cinq dernières années et les 30 meilleurs joueurs qui ont atteint le championnat du Tour en dernier. an.

La pandémie a fermé le golf le 13 mars, deux mois avant que le top 60 du classement mondial ne soit exempté de l’US Open. Le classement mondial est figé depuis l’arrêt. On ne savait pas quand il reprendrait, car alors que le PGA Tour doit reprendre le 11 juin, les circuits en Europe, au Japon et en Asie n’ont pas dit quand ils reviendraient.

L’USGA, quant à lui, a perdu 10 championnats face au coronavirus. Il a déclaré lundi que quatre autres avaient été annulés – le mid-amateur américain et le mid-amateur féminin, ainsi que l’amateur senior américain et l’amateur senior féminin américain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here