Le directeur de Vancity quitte ses fonctions et dirige l’administration de l’aéroport de Vancouver

0
55


VANCOUVER (NOUVELLES 1130) – Tamara Vrooman quitte ses fonctions de présidente et chef de la direction de Vancity – la plus grande caisse populaire du Canada – pour assumer le même rôle avec la Vancouver Airport Authority.

Elle sera la première femme à diriger YVR, prenant la relève après le 30 juin.

Vrooman continuera à diriger Vancity jusqu’à cette date, indique un communiqué de la société.

Dans les semaines à venir, le conseil d’administration de Vancity nommera un président-directeur général par intérim, qui prendra ses fonctions à compter du 1er juillet.

Vrooman a rejoint Vancity en tant que président et chef de la direction en septembre 2007.

«Pendant près de 13 ans, Tamara a guidé Vancity à travers une période de croissance et de changement incroyables, résultant en une institution communautaire influente qui est un modèle pour l’innovation sociale et environnementale, en particulier dans le secteur financier», explique Jan O, président du conseil d’administration de Vancity. «Brien.

«Tamara quitte notre coopérative de crédit avec une équipe de direction et une culture très solides qui serviront notre communauté pour les années à venir. Alors que Vancity entre dans une nouvelle
ère, nous avons hâte d’accueillir un nouveau leader qui s’appuiera sur cette base de réussite et de dynamisme. »

Pendant le mandat de Vrooman, la coopérative de crédit a doublé son actif total et ceux sous administration à 28,2 milliards de dollars.

Elle est également devenue la première institution financière canadienne à adhérer à l’Engagement collectif des Nations Unies pour l’action climatique et signataire des Principes des Nations Unies pour une banque responsable.

Vancity, avec Vrooman, a été la première institution financière canadienne à être invitée à se joindre à la Global Alliance for Banking on Values ​​- un réseau des principales banques durables du monde partageant un engagement à réaliser un impact triple sur le résultat net grâce à des pratiques bancaires responsables.

Entre-temps, des compressions ont commencé à l’aéroport international de Vancouver plus tôt cette semaine, car les volumes de passagers devraient chuter des deux tiers au cours des trois prochaines années.

La Vancouver Airport Authority a émis lundi des avis de licenciement à plus de 100 employés, une décision annoncée pour la première fois à la fin du mois dernier.

L’aéroport de Vancouver prévoit des volumes de passagers, avec des restrictions de voyage en place en raison de COVID-19, à l’aéroport au cours des trois prochaines années pour passer de 26 millions par an à entre huit et 15 millions par an.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here