New COVID testing rules are just one more blow to pandemic-weary travel industry – .

0
9
New COVID testing rules are just one more blow to pandemic-weary travel industry – .


div id= » »>

After more than a year of canceled plans and delayed travel, COVID-tired travelers and those in the tourism industry have been thrown for another loop after the federal government implemented new travel rules this week designed to limit the spread of the omicron variant of the coronavirus.

Monday, Ottawa announced new rules requiring Incoming air travelers from all countries except the United States must be tested for COVID-19 upon arrival, whether or not they are vaccinated. And they will also have to quarantine themselves until their test results come back negative.

This is bad news for an industry that can barely afford it.

“This is yet another blow to an industry that has been… significantly affected by the pandemic,” said Statia Elliot, director of the School of Hospitality Food and Tourism Management at the University of Guelph.

<p>Elle dit qu'après que les décideurs politiques ont été accusés d'être trop lents à mettre en œuvre des protocoles de voyage et de test plus stricts au début de la pandémie, ils surcompensent en faisant le contraire maintenant et en agissant rapidement.</p>  <p>Un coup d’œil aux chiffres montre à quel point l’impact de COVID-19 a été brutal sur les voyages.  En octobre 2019, avant la pandémie, plus d'un quart de million de personnes ont atterri à l'aéroport de Vancouver en provenance de pays autres que les États-Unis</p>    <p>Un an plus tard, dans les profondeurs de COVID-19, ce chiffre a diminué de plus de 90 % pour passer à moins de 17 000.  Cette année, ce chiffre avait quelque peu rebondi, à un peu moins de 70 000 personnes.  Et à partir de maintenant, chacun d'entre eux sera soumis au nouveau régime de tests et de quarantaine.</p>  <h2>Les agences de voyages critiquent les nouvelles règles</h2>  <p>L'Association canadienne des agences de voyages (ACTA), qui représente l'industrie au Canada, affirme que les nouvelles règles sont erronées et basées sur la politique et non sur l'épidémiologie.</p>  <p>"L'annonce récente du gouvernement fédéral de tests moléculaires pour tous les voyageurs entrants, à l'exception de ceux en provenance des États-Unis, est une politique préoccupante qui a un impact sur la demande de voyages juste avant la saison des vacances", a déclaré la présidente de l'ACTA, Wendy Paradis.</p>  <p>"Alors que le gouvernement fédéral prépare son décret officiel, nous rencontrons des politiciens et des décideurs gouvernementaux et les implorons d'agir sur la base des meilleures données scientifiques disponibles plutôt que de pressions politiques."</p>    <p>Il est trop tôt pour dire exactement quel impact les nouvelles règles auront, mais à l'approche de la saison clé des voyages de vacances, ce ne sera pas positif.</p>  <p>"A chaque fois qu'il y a une étape supplémentaire, comme un test à l'aéroport, [people] réfléchiront à deux fois avant de voyager à cause des tracas et du coût », a déclaré Elliot.</p>  <p>La voyageuse canadienne Robyn Boar réfléchira certainement à deux fois avant de quitter la maison de sitôt.  Le jeune de 18 ans vient de rentrer d'un voyage en Europe.</p>  <p>"Je craignais qu'ils ne coupent tous les vols", a déclaré Boar.  "Je suis juste heureux d'être de retour à la maison au cas où les choses tourneraient mal."</p>  <h2>États-Unis exemptés pour l'instant</h2>  <p>Jusqu'à présent, les nouvelles règles ne s'appliquent pas aux personnes voyageant entre le Canada et les États-Unis, mais certains signes pourraient changer.</p>  <p>Selon des informations à Washington, l'administration Biden pourrait prendre des mesures dès jeudi pour introduire des tests COVID-19 et des exigences de quarantaine pour les voyageurs aériens, deux mesures que les États-Unis ont hésité à mettre en œuvre jusqu'à présent à presque tous les stades de la pandémie. </p>    <p>Cela affecterait les Canadiens qui se dirigent vers le sud, et le ministre canadien des Transports a laissé entendre mercredi que ceux qui arrivent ici des États-Unis pourraient bientôt être également soumis à des règles plus strictes.</p>  <p><em><strong>REGARDER |  Le ministre des Transports fait allusion à des « discussions » sur la modification des règles pour les voyageurs américains :</strong></em></p>  <div><span><span class="mediaEmbed"><div class="player-placeholder-ui-container  "><div class="player-placeholder-video-ui" title="Transport minister says discussions about new restrictions for travellers from the U.S. are ongoing" role="button" tabindex="0"><div class="player-placeholder-ui  "><div class="video-item video-card-overlay " aria-labelledby="1979677251590-metadata-" title="Transport minister says discussions about new restrictions for travellers from the U.S. are ongoing"><div class="thumbnail-wrapper"><div class="thumbnail-container"><img   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/12/Les-nouvelles-regles-de-test-COVID-ne-sont-quun-coup.777xh:h;*,*&downsize=510px:* 510w".jpeg" alt="" class="thumbnail" loading="lazy"/></div></div><div class="video-card-overlay-container"><div class="video-info-container"><h3 class="video-item-title">Le ministre des Transports déclare que des discussions sur de nouvelles restrictions pour les voyageurs en provenance des États-Unis sont en cours</h3></div></div></div></div></div></div><span class="media-caption">Le ministre des Transports Omar Alghabra dit que son bureau discute avec le bureau du ministre de la Santé Jean-Yves Duclos de l'imposition de nouvelles restrictions aux voyageurs en provenance des États-Unis<!-- --> <!-- -->0:25</span></span></span></div>  <p>"Nous avons des discussions", a déclaré Omar Alghabra.  "Nous devons être préparés et prêts si nous devons ajuster cette décision pour inclure les voyageurs des États-Unis [but] nous n'avons pas encore pris cette décision."</p>    <p>Si cela se produit, tous les paris sont ouverts pour l'industrie, car les voyages entre les États-Unis et le Canada venaient tout juste de commencer à revenir à la normale, a déclaré Elliot.</p>  <p>"La semaine dernière, les sentiments de … se sentir en sécurité pour voyager étaient en fait en légère hausse [and] nous étions vraiment à un meilleur stade que nous ne l'avions été depuis longtemps", a-t-elle déclaré.</p>  <p>"Maintenant, avec cette dernière variante, c'est juste un coup qui nous fait reculer."</p>  <div><span><figure class="imageMedia image full"><div class="placeholder"><img loading="lazy" alt=""   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/12/Les-nouvelles-regles-de-test-COVID-ne-sont-quun-coup.jpg"/></div><figcaption class="image-caption">Les véhicules attendent d'entrer aux États-Unis après que le pays a ouvert sa frontière aux déplacements non essentiels le 8 novembre, au poste frontalier des Mille-Îles à Lansdowne, en Ontario.  Les experts disent que les nouvelles exigences en matière de tests de voyage dues à la variante omicron valent mieux que de perdre complètement la frontière. <!-- --> <!-- -->(Lars Hagberg/La Presse Canadienne)</figcaption></figure></span></div>  <h2>Des restrictions mieux que la fermeture, selon un expert  </h2>  <p>Alors qu'une nouvelle série de restrictions et de tracas sont une autre pilule amère à avaler pour quiconque retarde son voyage depuis plus d'un an déjà, le professeur de commerce Frédéric Dimanche a déclaré que les choses pourraient toujours être pires.</p>  <p>"C'est une mesure qui, je pense, est certainement meilleure que de perdre la frontière", a déclaré le directeur de la Ted Rogers School of Hospitality and Tourism Management de l'Université Ryerson à CBC News dans une interview.</p>  <p>"Le but de tout cela est de s'assurer que les gens se sentent plus en sécurité lorsqu'ils voyagent à nouveau."</p>    <p>De retour à Vancouver, Boar dit qu'elle prend autant de précautions que possible, y compris être complètement vaccinée, dans l'espoir de pouvoir voyager à nouveau bientôt.  Mais ces plans, comme tout le reste, sont maintenant en suspens.</p>  <p>"Je veux faire quelques voyages de plus en 2022, mais avec la nouvelle variante, je ne sais pas si je pourrai le faire", a-t-elle déclaré.</p>  <p>Elliot dit que la mentalité est courante – et très préoccupante pour une industrie qui a déjà été particulièrement touchée par la pandémie. </p>  <p>"Ce qui est le plus difficile pour l'industrie en ce moment, c'est juste la fatigue", a-t-elle déclaré.  "Chaque fois que quelque chose comme ça se produit, je pense que cela façonne simplement la psyché de chaque voyageur."</p></div>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here