Sask. government, Dr Shahab fails to respond to COVID recommendations he made – .

0
532
Sask. government, Dr Shahab fails to respond to COVID recommendations he made – .


div id= » »>

The Saskatchewan government and the province’s chief medical officer of health, Dr. Saqib Shahab, are not directly responding to questions about the COVID-19 public health recommendations Shahab made to the province’s leaders.

CBC News has sought clarification from the Ministry of Health, which manages communications for Shahab, and the government communications director on the specific recommendations Shahab has made to the government – and when – since July 11, when all public health measures have been abandoned.

Saskatchewan’s fourth wave of COVID-19 took hold in late August, stacking up in overwhelmed hospitals and the government’s announcement on Monday that it was sending six intensive care patients to Ontario to help ease the burden on healthcare workers from Saskatchewan.

Two hundred and twelve Saskatchewan residents with COVID-19 have died since July 11. This represents 27% of all deaths from COVID-19 in the province since the start of the pandemic.

No new public health measures were announced for nearly two months until September 10, when the need for mandatory self-isolation for infected residents was heightened.

Two weeks earlier, several medical officers of health had urged the government to adopt a multitude of new and old measures to fight the fourth wave.

<p>Plusieurs des idées des médecins ont finalement été adoptées, mais comme le nombre d'hospitalisations liées au COVID-19 a continué d'augmenter, les agents de santé ont continué à plaider en faveur de davantage de mesures pour prévenir de nouveaux cas de COVID-19 et soulager les pressions auxquelles les hôpitaux sont confrontés. .</p>  <p>Shahab, qui est un employé du ministère de la Santé, ne peut pas imposer unilatéralement de nouvelles mesures de santé publique, mais il peut faire des recommandations à l'attention du gouvernement.</p>  <p>CBC News a demandé au ministère et au conseil exécutif de préciser les recommandations de Shahab et leur calendrier, afin que le public puisse mieux comprendre le processus décisionnel lors de la quatrième vague de la Saskatchewan.</p>  <p>Ces détails n'ont pas été et n'ont pas été fournis.</p>  <p>« Si le gouvernement écoute vraiment les conseils de notre médecin hygiéniste en chef, il ne devrait y avoir aucun problème à publier toutes les recommandations du Dr Shahab depuis le début du mois de juillet », a déclaré Ryan Meili, chef de l'opposition néo-démocrate de la Saskatchewan.</p>  <h2>« Les recommandations ont été adoptées »</h2>  <p>Le 21 septembre, en réponse à la demande initiale de CBC News sur les recommandations spécifiques de Shahab – qui n'avaient été envoyées qu'au ministère de la Santé – Julie Leggott, la directrice des communications du gouvernement provincial, a répondu et a déclaré que le gouvernement avait consulté le Dr. Shahab au fur et à mesure que la situation évoluait.  </p>  <p>Le premier ministre Scott Moe et le ministre de la Santé Paul Merriman « sont continuellement en contact avec les responsables de la santé publique et la Saskatchewan Health Authority concernant l'augmentation récente du nombre d'hospitalisations et la capacité continue du système de santé », a écrit Leggott. </p>  <p>« Des recommandations ont été promulguées par le biais de récentes ordonnances de santé publique. »</p>  <p>La déclaration de Leggott est intervenue cinq jours après que Moe a annoncé le programme de preuve de vaccination de la province pour les employés du gouvernement et les personnes entrant dans certaines entreprises non essentielles, ainsi que l'exigence renouvelée pour les personnes de porter des masques en public. </p>    <p>Aucune clarification n'a été fournie quant à savoir si les mesures annoncées le 16 septembre étaient motivées par une recommandation de Shahab.</p>  <p>La réponse initiale du ministère de la Santé n'a pas non plus répondu aux recommandations spécifiques que Shahab a faites au gouvernement. </p>  <p>« Le Dr Shahab a fourni et continue de fournir au gouvernement de la Saskatchewan des conseils et des recommandations pour répondre à la pandémie afin de prévenir la transmission du COVID-19 », a déclaré un porte-parole du ministère.  « Veuillez noter que les recommandations de la santé publique ont des impacts non seulement sur la santé physique des personnes, mais aussi sur leur santé mentale, sociale et économique, et les politiques nécessaires pour répondre à une pandémie s'étendent au-delà de la Loi sur la santé publique. »</p>  <div><span><blockquote class="twitter-tweet" lang="en"><p>Horaires pour la Saskatchewan.  Les ministres et le premier ministre sont exemptés des lois provinciales sur l'accès à l'information.  <br><br>Cela rend presque impossible de faire une histoire similaire à celle-ci en Saskatchewan.  <a href="https://twitter.com/hashtag/cdnfoi?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#cdnfoi</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/skpoli ?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#skpoli</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/covid19?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#covid19</ a> <a href="https://t.co/uRZuirIFz9">https://t.co/uRZuirIFz9</a></p>&mdash;<a href="https://twitter.com/AlexanderQuon/status/1448847327565918231">@AlexandreQuon</a></blockquote></span></div>  <h2>« Alors, qu'a-t-il recommandé ? » </h2>  <p>Le ministre Merriman et le Dr Shahab ont également refusé de fournir des détails sur les recommandations de Shahab ces derniers jours. </p>  <p>Jeudi dernier, après avoir reçu son coup de flûte saisonnière, Merriman a été pressé sur le sujet par le journaliste de la Presse canadienne Mickey Djuric.  Merriman a déclaré que Shahab avait fait "de nombreuses recommandations ces derniers temps", mais n'a pas fourni de détails, malgré des insistances répétées. </p>  <p><strong>Djuric :</strong> Le Dr Shahab vous a-t-il recommandé, à vous ou à un membre du gouvernement, de restreindre la taille des rassemblements, en particulier à la maison ou dans des lieux publics ou privés ?</p>  <p><strong>Merriman :</strong> Genre, pour toujours ?</p>  <p><strong>Djuric :</strong> Non, pour récemment.  A-t-il recommandé au gouvernement, à tout moment de la quatrième vague, de restreindre les rassemblements ? </p>  <p><strong>Merriman :</strong> Le Dr Shahab nous fournit des recommandations. </p>  <p><strong>Djuric :</strong> C'était l'un d'eux ? </p>  <p><strong>Merriman :</strong> « C'était l'un d'entre eux ? » </p>  <p><strong>Djuric :</strong> Oui.</p>  <p><strong>Merriman :</strong> Il y a eu de nombreuses recommandations que le Dr Shahab nous a fournies, puis nous nous asseyons et nous avons cette discussion, en ce moment, avec nos opérations d'urgence, et toutes ces informations vont y être filtrées.  Le Dr Shahab a donc fourni des recommandations et nous continuons à travailler avec le Dr Shahab sur ce point et ses conseils sur une base future. </p>  <p><strong>Djuric :</strong> Mais vous ne niez pas qu'il l'a recommandé ?  Pouvez-vous nous donner un exemple de certaines des recommandations qu'il a faites?</p>  <p><strong>Merriman :</strong> Eh bien, je ne les ai pas devant moi, non.</p>  <p><strong>Djuric :</strong> Mais vous a-t-il fait les recommandations ? </p>  <p><strong>Merriman :</strong> Le Dr Shahab fait des recommandations au ministère de la Santé, puis le ministère de la Santé fait des recommandations.</p>  <p><strong>Djuric :</strong> Mais vous ne vous en souvenez pas ?  Alors vous ne savez pas ce qu'il vous recommande ?</p>  <p><strong>Merriman :</strong> Non, je n'ai pas dit ça. </p>  <p><strong>Djuric :</strong> D'accord.  Alors, qu'a-t-il recommandé? </p>  <p><strong>Merriman :</strong> J'ai dit qu'il avait fait beaucoup de recommandations ces derniers temps et que nous devons prendre ces recommandations comme nous l'avons toujours fait dans le passé, puis les appliquer à des situations réelles, en examinant tout, de notre modélisation à nos taux de vaccination.  Encore une fois, cela fait partie du spectre que nous examinons quotidiennement pour voir si nous devons faire….  Comme je l'ai mentionné, au cours des 30 derniers jours, de nombreuses restrictions ont été mises en place dans notre province — plus que jamais.</p>  <p><strong>Regardez l'échange complet ici:</strong></p>  <div><span><span class="mediaEmbed"><div class="player-placeholder-ui-container  "><div class="player-placeholder-video-ui" title="Saskatchewan health minister questioned on medical officer recommendations" role="button" tabindex="0"><div class="player-placeholder-ui  "><div class="video-item video-card-overlay " aria-labelledby="1963202627657-metadata-" title="Saskatchewan health minister questioned on medical officer recommendations"><div class="thumbnail-wrapper"><div class="thumbnail-container"><img   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/10/Sask-gouvernement-le-Dr-Shahab-ne-repond-pas-aux-recommandations.777xh:h;*,*&downsize=510px:* 510w".jpeg" alt="" class="thumbnail" loading="lazy"/></div></div><div class="video-card-overlay-container"><div class="video-info-container"><h3 class="video-item-title">Le ministre de la Santé de la Saskatchewan interrogé sur les recommandations des médecins agréés</h3></div></div></div></div></div></div><span class="media-caption">Lors d'une conférence de presse le 14 octobre, on a demandé à plusieurs reprises à Paul Merriman ce que le Dr Saqib Shahab, médecin-hygiéniste en chef de la province, avait recommandé au gouvernement lors de la quatrième vague.<!-- --> <!-- -->1:31</span></span></span></div>  <h2>« Examiner constamment toutes les options »</h2>  <p>Le lendemain, lors d'un point de presse COVID-19 organisé par la Saskatchewan Public Safety Agency, Djuric a demandé à Shahab s'il avait récemment recommandé que le gouvernement mette en œuvre des restrictions de taille de rassemblement et sinon, pourquoi pas. </p>  <p>Tout en disant "nous examinons constamment toutes les options", Shahab n'a pas répondu à la question et a poursuivi en décrivant les recommandations fortes qu'il a pour le public, notamment le port du masque et la distanciation physique.   </p>  <p>Il a également averti les gens de faire attention à leurs rassemblements personnels et de minimiser leurs contacts au cours des deux prochaines semaines. </p>  <p>CBC News a contacté le ministère et le conseil exécutif lundi pour demander à nouveau ce qu'exactement Shahab a recommandé à la province ces derniers mois. </p>  <p>"Des conversations avec le Dr Shahab ont lieu quotidiennement et hebdomadairement alors que nous travaillons pour lutter contre l'impact de COVID-19 sur la capacité de notre système de santé", a déclaré le gouvernement dans une réponse par courrier électronique.  "Nous remercions le Dr Shahab pour ses conseils avisés et ses conseils tout au long de la pandémie."</p>  <p>Le ministère a déclaré qu'il n'avait rien à ajouter aux commentaires de Shahab de la semaine dernière. </p></div><script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here