Residents of eastern Congo worried about new Ebola case – .

0
12
Residents of eastern Congo worried about new Ebola case – .


                    <br/>Funérailles d'Al-hadji Kudra, l'Associated Press       



            <br/><span class="date">

              Publié le samedi 9 octobre 2021 à 13 h 12 HAE
            </span>

            <br/></p><div>
             <p>

BENI, Congo (AP) - Les habitants de la ville de Beni, dans l'est du Congo, ont exprimé leur inquiétude samedi, après avoir appris qu'un nouveau cas d'Ebola avait été confirmé cinq mois seulement depuis que le pays a déclaré la fin de la dernière épidémie qui a tué six personnes dans le Région.



Le cas a été enregistré dans l'est du Congo, selon le ministère de la Santé du pays et l'Institut national de recherche biomédicale.



Un enfant de près de 3 ans a été envoyé à l'hôpital Butsili de Beni après avoir présenté divers symptômes liés à Ebola.  Il est décédé le 6 octobre et a été testé positif au virus Ebola, selon l'institut de recherche et le ministère qui en ont fait l'annonce vendredi.



Une centaine de personnes susceptibles d'avoir été exposées ont été identifiées et seront surveillées, selon le ministère.



Le survivant d'Ebola Maurice Mutsunga espère que l'expérience du Congo avec la maladie aidera à contenir sa propagation rapidement.



« Lorsqu'une épidémie démarre, les gens ont tendance à négliger, à minimiser, à douter de l'existence de l'épidémie.  Et c'est ce qui nous a coûté cher », a déclaré Mutsunga.  « Les gens sont déjà suffisamment informés sur Ebola et nous pensons que les gens travailleront avec les équipes de riposte pour maîtriser l'épidémie », a-t-il ajouté.



Moins optimistes, d'autres craignent une nouvelle épidémie, car le pays a un système de santé en difficulté qui fait également face à d'autres problèmes.



« Je suis inquiet et j'ai peur à cause d'Ebola, du COVID-19 et de l'insécurité.  On ne sait pas vivre à Beni.  Beni n'est plus vivable », a déclaré l'habitant Joel Mambo.



Selon l'Organisation mondiale de la santé, Butsili a été l'un des épicentres de l'épidémie d'Ebola de 2018-2020 dans l'est du Congo, considérée comme la deuxième plus meurtrière au monde, tuant près de 2 300 personnes.



Dans un communiqué, l'OMS a déclaré qu'elle collaborait avec les autorités locales pour enquêter sur le nouveau cas d'Ebola, ajoutant qu'il n'était pas « inhabituel » que des cas sporadiques se produisent à la suite d'une épidémie majeure.



On ne savait pas dans l'immédiat si le nouveau cas est lié à l'épidémie de 2018-2020 ou à l'épidémie du début de l'année qui a tué six personnes en quelques mois.  Le Congo a connu 12 épidémies d'Ebola depuis que le virus a été découvert pour la première fois dans ce pays en proie au conflit en 1976.
          </div><script type="text/javascript">

var addthis_config = {services_exclude: « facebook,facebook_like,twitter,google_plusone »};
jQuery(document).ready(
function(){
window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({
appId : ‘117341078420651’, // App ID
channelUrl : ‘https://static.ctvnews.ca/bellmedia/common/channel.html’, // Channel File
status : true, // check login status
cookie : true, // enable cookies to allow the server to access the session
xfbml : true // parse XFBML
});
FB.Event.subscribe(« edge.create », function (response) {
Tracking.trackSocial(‘facebook_like_btn_click’);
});

  // BEGIN: Facebook clicks on unlike button
  FB.Event.subscribe("edge.remove", function (response) {
    Tracking.trackSocial('facebook_unlike_btn_click');
  });
      };
          requiresDependency('https://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#async=1', function(){ addthis.init(); });
            var plusoneOmnitureTrack = function () {
  $(function () {
    Tracking.trackSocial('google_plus_one_btn');
  })
}
    var facebookCallback = null;
    requiresDependency('https://connect.facebook.net/en_US/all.js#xfbml=1&appId=117341078420651', facebookCallback, 'facebook-jssdk');

});

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here