CJ Stroud Says “It’s Ohio Vs The World”, Cameron Martinez Says Few Games Past Have Been “A Dream Come True” – .

0
15
CJ Stroud Says “It’s Ohio Vs The World”, Cameron Martinez Says Few Games Past Have Been “A Dream Come True” – .


               Ohio State a sans aucun doute fait taire les critiques de loin avec la victoire 52-13 de samedi sur Rutgers.                </p><div><p>

Peut-être CJ Stroud surtout, alors que le quart-arrière de première année en chemise rouge est revenu après avoir raté le match de la semaine dernière pour lancer pour 330 verges et cinq touchés.




Après le match, Stroud a admis que la dernière fois qu'il s'était adapté pour l'Ohio State – la victoire plus serrée qu'elle n'aurait dû l'être contre Tulsa le 18 septembre – il était tout sauf en bonne santé pour la sortie.  En fait, Stroud a déclaré que son épaule avait l'impression qu'elle "allait tomber" contre l'ouragan.

“The whole week I had a good week of training and I felt so much better coming into this game with my shoulder,” said Stroud. “This Tulsa game, I really didn’t feel good at all. But this week I can actually intervene in my throws, actually really put something in my throws without feeling like my shoulder is going to drop. Certainly a blessing to be able to be healthy.

Avec une semaine de repos à son actif, Stroud s'est assuré que son emploi de départ soit sécurisé dans un avenir prévisible.  Le Buckeye de deuxième année a trouvé Chris Olave pour deux touchés ce jour-là, et le joueur étoile a eu beaucoup de bonnes choses à dire sur son quart-arrière après le match.

“This is the CJ that we saw at fall camp, summer,” Olave said. “He went out there, he rested on his shoulder a little bit, so he felt like he was 100%. He launched it today.

Stroud a déclaré que ses pensées sur l'équipe n'avaient pas changé après ce qui était sans aucun doute sa performance la plus impressionnante de la saison, et pense que l'Ohio State bénéficiera en fait de faire face à l'adversité précoce.

“I feel for my team what I have always felt. It doesn’t matter what the world sees. Like everyone else says, and even before I got here, it’s Ohio against the world. It’s true, how it took me to play to really understand that, and come to this great university. It’s really Ohio versus the world, because everyone’s counting us right now – which is good. What I think is a good thing, because there are a lot of weird and awesome things in college football right now, and that just sets us up to be awesome.

 Aussi bons que soient les Buckeyes en attaque, ils n'étaient pas moins impressionnants en défense.  L'État de l'Ohio a causé trois revirements de l'offensive de Rutgers et a forcé les Scarlet Knights à retourner le ballon à plusieurs reprises également.




Le premier gros jeu des Buckeyes est survenu lorsqu'ils ont étouffé une fausse tentative de botté de dégagement sur la première possession du match par Rutgers, lorsque la sécurité de première année en chemise rouge Cameron Martinez a cassé une passe qui aurait dû être interceptée.  Martinez a maintenant commencé les deux derniers matchs après avoir retourné une interception pour un touché contre Tulsa, et le natif du Michigan a déclaré que ces opportunités étaient la raison pour laquelle il était venu à Ohio State.

“I would say it’s been a lot, but that’s definitely why I came here,” Martinez said. “You always have to be ready, you always have to be ready for these moments. I finally had the opportunity to play, to be able to play with our guys. I mean, it’s a dream come true.

Lors du prochain entraînement de Rutgers, le demi de coin de première année Denzel Burke a poursuivi sa brillante campagne avec un choix de six contre les Scarlet Knights, ce qui a donné aux Buckeyes leur troisième au cours des trois derniers matchs.  Burke a fait paraître les choses faciles avec le score de 23 yards, mais a dû rappeler aux membres des médias après le match qu'il n'avait en fait jamais eu la chance de marquer un pick-six auparavant, en raison du poste qu'il occupait au lycée.

“I’ve never had a pick-six in my career, so it was my first. Never. I played catcher in high school.

Ryan Day a déclaré que l'expérience acquise par ses jeunes joueurs défensifs au cours des dernières semaines a fait toute la différence et pense que le groupe joue avec beaucoup plus de confiance qu'il y a seulement quelques matchs.

“It’s just a bunch of guys who are now expecting to make plays,” Day said. “Before, I don’t think they really had – they were just trying to line up, and everything they did was for the first time. I thought the defensive staff had done a good job this week with the plan, I thought they mixed up the looks, I thought we created some disruption in the backfield, and then we were able to create some turnovers.

Day a déclaré qu'il avait vu une équipe différente sur le terrain samedi et que son groupe était soudainement en bonne position pour renforcer la performance et continuer à s'améliorer.

“It was an important game for us because I felt like September 2 a month ago when we played against Minnesota we were a very different team. And I felt like that at the start of this week, but we hadn’t shown it yet, ”Day said. “I felt like we saw some glimpses of it tonight. ”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here