Proud Boys frontman convicted in Black Lives Matter flag fire case – .

0
16
Proud Boys frontman convicted in Black Lives Matter flag fire case – .


div id= » »>

The leader of the extremist group Proud Boys was sentenced Monday to more than five months in prison for burning a Black Lives Matter banner that was torn from a historic black church in downtown Washington and brought two gun magazines to Large capacity fire in the U.S. capital days shortly before the January 6 riot.

Enrique Tarrio told the court he was “deeply” sorry for his actions, calling them “a serious mistake”.

“What I did was wrong,” Tarrio said during the videoconference hearing.

Tarrio was arrested as he arrived in Washington two days before thousands of supporters of then-President Donald Trump – including members of the Proud Boys – descended on the United States Capitol and disrupted the certification of the vote. electoral college. Tarrio was ordered to stay away from Washington, and law enforcement later said Tarrio was arrested in part to help quell potential violence.

Authorities say Proud Boys members stole the #BLACKLIVESMATTER banner from Asbury United Methodist Church on December 12, then set it on fire with lighter fluid and lighters. Tarrio posted a photo of himself holding an unlit lighter to his Talk account and admitted days later in an interview with the Washington Post that he was involved in the banner fire.

<p>Le révérend Dr Ianther Mills, pasteur principal de l'église, a déclaré au juge qu'il s'agissait d'un "acte d'intimidation et de racisme" qui a causé "un préjudice incommensurable et peut-être irréparable" à la communauté.</p>  <p>"Son acte imprudent de violence et de haine, visant une congrégation d'individus ayant une histoire vécue d'injustice sociale et raciale, a eu l'effet vraisemblablement souhaité", a-t-elle déclaré.  "Asbury a été obligé de tenir compte de la preuve très tangible que nous continuons à vivre dans un monde où les gens radicalisent la haine en fonction de la race et de la couleur de la peau."</p>  <p>Lorsque la police a arrêté Tarrio le 4 janvier sur le mandat pour vandalisme de l'enseigne, les agents ont trouvé deux magazines non chargés arborant le logo Proud Boys dans son sac.  Tarrio a déclaré, selon un rapport de police, qu'il vendait les clips et que ceux qu'il transportait avaient été achetés par un client.</p>  <p>Tarrio a plaidé coupable le mois dernier pour destruction de biens et tentative de possession d'un dispositif d'alimentation en munitions de grande capacité.</p>  <p>Les membres des Proud Boys se décrivent comme un club d'hommes politiquement incorrect pour les « chauvins occidentaux ».  Ses membres se sont fréquemment engagés dans des combats de rue avec des militants antifascistes lors de rassemblements et de manifestations.</p>  <p>Ottawa a désigné les Proud Boys comme un groupe terroriste quelques semaines après l'émeute du 6 janvier. </p>  <p>Un groupe est ajouté à la liste des terroristes si les agences de sécurité et de renseignement du Canada, après une enquête "extrêmement rigoureuse", trouvent "des motifs raisonnables de croire qu'une entité a sciemment participé ou facilité une activité terroriste", a déclaré le gouvernement à l'époque. </p>  <p><strong><em>REGARDER |  Les Proud Boys sont un groupe terroriste au Canada.  Qu'est-ce que ça veut dire exactement? </em></strong></p>  <div><span><span class="mediaEmbed"><div class="player-placeholder-ui-container  "><div class="player-placeholder-video-ui" title="Analysis: What does the terrorist entity designation mean for Proud Boys?" role="button" tabindex="0"><div class="player-placeholder-ui  "><div class="video-item video-card-overlay " aria-labelledby="1853240387681-metadata-" title="Analysis: What does the terrorist entity designation mean for Proud Boys?"><div class="thumbnail-wrapper"><div class="thumbnail-container"><img   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/08/Le-leader-des-Proud-Boys-condamne-dans-laffaire-de-lincendie.777xh:h;*,*&downsize=510px:* 510w".jpeg" alt="" class="thumbnail" loading="lazy"/></div></div><div class="video-card-overlay-container"><div class="video-info-container"><h3 class="video-item-title">Analyse : Que signifie la désignation d'entité terroriste pour les Proud Boys ?</h3></div></div></div></div></div></div><span class="media-caption">Jessica Davis, ancienne analyste stratégique au SCRS, et Leah West, ancienne avocate en sécurité nationale au ministère de la Justice, se prononcent sur la décision du gouvernement canadien de désigner Proud Boys comme entité terroriste.<!-- --> <!-- -->6:54</span></span></span></div>  <p>Les autorités américaines ont ciblé les Proud Boys et d'autres groupes extrémistes, comme les Oath Keepers, dans leur enquête sur l'attaque du 6 janvier contre le Capitole qui a fait fuir les législateurs et blessé des dizaines d'agents des forces de l'ordre.</p>  <p>Près de 600 personnes ont été inculpées dans l'insurrection du Capitole, mais certaines des accusations les plus graves – impliquant des accusations de planification pour bloquer la certification du vote – ont été déposées contre des membres des groupes extrémistes.</p>  <p>Environ trois douzaines de personnes inculpées ont été identifiées par les autorités fédérales comme des dirigeants, des membres ou des associés des Proud Boys.  Dans un cas, quatre chefs de groupe ont été accusés d'avoir comploté pour empêcher la certification de la victoire du président Joe Biden.  Tarrio n'a pas été inculpé dans l'attaque du Capitole.</p></div>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here