Alberta Expands COVID-19 Public Health Measures, Provides Back-to-School Advice – .

0
19
Alberta Expands COVID-19 Public Health Measures, Provides Back-to-School Advice – .


div id= » »>

Alberta’s public health measures that expire on Monday will remain in place for an additional six weeks, while new back-to-school guidelines do not require classroom masks but will include school-based vaccinations, announced Friday. Alberta’s best public health doctor. .

Alberta Chief Medical Officer of Health Dr. Deena Hinshaw also announced that mandatory 10-day isolation for people with symptoms of COVID-19 or a positive test result will also continue until September 27.

“We are not backing down. We stop to monitor and assess before taking a step forward, ”she said.

“Having said that, I’m sorry the way I communicated about these changes, and their rapid pace, caused the distress. “

<h2>Hospitalisations, cas pédiatriques préoccupants </h2>  <p>En expliquant la décision de reporter les changements initialement prévus pour lundi, Hinshaw a cité deux préoccupations : les hospitalisations hors soins intensifs qui ont tendance à être plus élevées que prévu et les preuves émergentes des États-Unis sur les cas pédiatriques avec la variante delta.</p>  <p>Hinshaw a déclaré que la direction sur la recherche des contacts qui est entrée en vigueur le 29 juillet – que les contacts étroits ne seront plus notifiés, sauf pour les milieux à haut risque tels que les établissements de soins continus – n'a pas été inversée.</p>  <p>Les mesures qui resteront en place jusqu'au 27 septembre comprennent :</p>  <ul>   <li>Ordres de masquage obligatoires dans les transports en commun accessibles au public, les taxis et les covoiturages.  Cela inclut les autobus scolaires.</li>   <li>Isolement obligatoire pendant 10 jours pour les personnes présentant des symptômes de COVID-19 ou un résultat de test positif</li>   <li>Tests dans les centres d'évaluation pour tout individu symptomatique</li>  </ul>  <div><em><strong>REGARDER |  Le plus haut responsable de la santé de l'Alberta prolonge les mesures de santé publique : </strong></em><span><span class="mediaEmbed"><div class="player-placeholder-ui-container  "><div class="player-placeholder-video-ui" title="Alberta extends COVID-19 health measures until Sept. 27" role="button" tabindex="0"><div class="player-placeholder-ui  "><div class="video-item video-card-overlay " aria-labelledby="1932704323904-metadata-" title="Alberta extends COVID-19 health measures until Sept. 27"><div class="thumbnail-wrapper"><div class="thumbnail-container"><img   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/08/LAlberta-etend-les-mesures-de-sante-publique-COVID-19-et-fournit.777xh:h;*,*&downsize=510px:* 510w".jpeg" alt="" class="thumbnail" loading="lazy"/></div></div><div class="video-card-overlay-container"><div class="video-info-container"><h3 class="video-item-title">L'Alberta prolonge les mesures de santé COVID-19 jusqu'au 27 septembre</h3></div></div></div></div></div></div><span class="media-caption">Les protocoles de santé publique COVID-19 actuels de l'Alberta se poursuivront pendant encore six semaines au-delà de la date limite de lundi pour les annuler, a déclaré le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Deena Hinshaw.  (Jason Franson/CP Photo)<!-- --> <!-- -->1:46</span></span></span></div>  <h2>Directives pour la rentrée</h2>  <p>Hinshaw a annoncé vendredi que le masquage ne sera pas requis au niveau provincial dans les établissements scolaires, mais elle a déclaré que les responsables de l'école ont le pouvoir de mettre en place des mesures locales – telles que la distanciation physique, la cohorte et le masquage obligatoire – si ces décisions sont bonnes pour eux et leurs communautés.</p>  <p>La ministre de l'Éducation, Adriana LaGrange, a déclaré qu'à ce stade de la pandémie de COVID-19, ces mesures sont "de préférence laissées" aux autorités locales pour décider elles-mêmes.</p>  <p>"Grâce au pouvoir des vaccins et au dévouement des Albertains, les parents, les élèves et le personnel scolaire peuvent s'attendre à une année scolaire normale en septembre, qui comprend un retour aux cours en personne, aux sorties sur le terrain, aux sports d'équipe, aux clubs parascolaires, à l'école célébrations et renouer avec des amis et des collègues », a déclaré LaGrange.</p>  <p>"J'ai très hâte de vivre une expérience scolaire normale cet automne et je sais qu'il y a beaucoup, beaucoup de parents et d'élèves albertains qui l'attendent également avec impatience."</p>  <p>À partir du 7 septembre, des cliniques temporaires de vaccination contre la COVID-19 seront mises en place dans les écoles pour les élèves de la 7e à la 12e année ainsi que pour les enseignants et le personnel. </p>    <p>Si une épidémie se produit dans une école, les services de santé de l'Alberta peuvent recommander le masquage et des mesures supplémentaires pour gérer une épidémie, selon un communiqué de presse du gouvernement. </p>  <p>Le gouvernement a créé à la fois une trousse d'outils pour les parents en ligne ainsi qu'un guide à l'intention des conseils scolaires sur la gestion des maladies respiratoires dans les écoles. </p>    <p>Les conseils scolaires catholiques et publics d'Edmonton ont écrit à LaGrange et au ministre de la Santé Tyler Shandro cette semaine, demandant l'autorisation d'imposer des masques dans les écoles et d'exiger que les personnes atteintes de COVID-19 s'isolent.</p>  <p>La lettre, rendue publique jeudi, citait la prévalence de la variante delta du coronavirus, le Canada entrant dans une quatrième vague de maladies et des taux de vaccination inférieurs à ce qui est nécessaire pour l'immunité collective.</p>  <p>Les nouveaux cas de COVID-19 cette semaine ont atteint le plus haut niveau depuis fin mai.</p>  <p>Les amis de l'assurance-maladie ont déclaré que la décision de suspendre les changements qui devaient entrer en vigueur lundi était une victoire pour les Albertains.</p>  <p>« Un délai de six semaines pour la suppression des mesures de santé publique les plus élémentaires laissera à notre système de santé le temps de planifier et de répondre à l'augmentation inquiétante du nombre de COVID-19 que connaît actuellement l'Alberta », a-t-il déclaré dans un communiqué. Libération.</p></div>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here