National Council of Canadian Muslims reveals anti-Islamophobia recommendations – .

0
16
National Council of Canadian Muslims reveals anti-Islamophobia recommendations – .


div id= » »>

Following multiple deadly attacks on Canadian Muslims in recent years, the National Council of Canadian Muslims (NCCM) has issued 60 policy recommendations to address hatred and racism across the country.

The recommendations, which include changes to the Criminal Code to better tackle hate crimes, a curriculum review and a national fund for victims of Islamophobia, precede a national summit on Islamophobia this week.

“We cannot stand idly by and see more lives lost,” the council said in a statement on Monday.

“Islamophobia is deadly and we must act now. “

Press conferences were held Monday in Toronto, London, Ont., Quebec and Edmonton to announce the recommendations.

Hateful anti-Muslim attacks in these cities in recent years include the June 6 hit and run against the Afzaal family in London, Ontario; the fatal stabbing of volunteer warden Mohamed-Aslim Zafis outside a Toronto mosque last September; the January 2017 attack on a mosque in Quebec where six men were killed and dozens of others were seriously injured; and at least six hate-motivated attacks on black and racialized Muslim women in Edmonton in recent months.

<p>Mohamed Labidi, cofondateur et ancien président de la mosquée de Québec, a déclaré lundi matin lors d'une conférence de presse que les actes islamophobes s'intensifient et deviennent plus fréquents. </p>  <p>"Nous sommes les mieux placés pour donner des solutions au gouvernement pour lutter contre l'islamophobie et la haine en général", a déclaré Labidi.  Les musulmans, a-t-il dit, sont « au cœur de l'action » lorsqu'il s'agit de faire face à la haine au Canada.</p>  <p>Mustafa Farooq, PDG du Conseil national des musulmans canadiens, a déclaré lors d'une autre conférence de presse à London, en Ontario, que les gouvernements ont un rôle à jouer dans ce dossier.</p>  <p>« Au niveau du gouvernement fédéral, nous devons voir un engagement à enchâsser la lutte contre l'islamophobie au sein du gouvernement.</p>  <div><em><strong>REGARDER |  Appel à l'action pour lutter contre l'islamophobie :</strong></em> <span><span class="mediaEmbed"><div class="player-placeholder-ui-container  "><div class="player-placeholder-video-ui" title="All 3 levels of government called upon to take action against Islamophobia" role="button" tabindex="0"><div class="player-placeholder-ui  "><div class="video-item video-card-overlay" aria-labelledby="1923337795802-metadata-" title="All 3 levels of government called upon to take action against Islamophobia"><div class="thumbnail-wrapper"><div class="thumbnail-container"><img   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/07/Le-Conseil-national-des-musulmans-canadiens-revele-des-recommandations-anti-islamophobie.777xh:h;*,*&downsize=510px:* 510w".jpeg" alt="" class="thumbnail" loading="lazy"/></div></div></div></div></div></div><span class="media-caption">Avant le Sommet national sur l'islamophobie, le PDG du Conseil national des musulmans canadiens, Mustafa Farooq, a décrit ce qu'il souhaite que chaque niveau de gouvernement fasse pour aider à lutter contre l'islamophobie.<!-- --> <!-- -->2:52</span></span></span></div>  <p>Les recommandations politiques publiées lundi sont ventilées par paliers de gouvernement fédéral, provincial et municipal.  Certains d'entre eux incluent:</p>  <ul>   <li> <p>Financement d'un projet de fonds national de soutien aux survivants de crimes motivés par la haine.</p> </li>   <li> <p>Une enquête sur les agences de sécurité nationale et comment elles traitent les groupes suprémacistes blancs, et s'ils ont infiltré ces agences.</p> </li>   <li> <p>Nouvelles dispositions du Code criminel concernant les agressions motivées par la haine, le meurtre, les menaces et les méfaits qui comprennent des sanctions spécifiques correspondant à chaque infraction.</p> </li>   <li> <p>Une stratégie fédérale de lutte contre l'islamophobie d'ici fin 2021.</p> </li>   <li> <p>Financement du conte musulman.</p> </li>   <li> <p>Loi provinciale interdisant aux groupes suprémacistes blancs de se rallier sur une propriété provinciale. </p> </li>   <li> <p>Un examen du programme scolaire avec une optique anti-islamophobe et des ressources pour les élèves musulmans. </p> </li>   <li> <p>Règlements municipaux sur le harcèlement de rue qui traitent des agressions verbales. </p> </li>   <li> <p>Initiatives communautaires locales anti-islamophobes et conseils consultatifs anti-islamophobes. </p> </li>  </ul>  <div><span><figure class="imageMedia image full"><div class="placeholder"><img loading="lazy" alt=""   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/07/Le-Conseil-national-des-musulmans-canadiens-revele-des-recommandations-anti-islamophobie.jpg"/></div><figcaption class="image-caption">Bebe Zafis, deuxième en partant de la gauche, et des membres de sa famille réagissent devant le cercueil de son père lors des funérailles de Mohamed-Aslim Zafis à Toronto le 16 septembre 2020. La police a déclaré que Zafis avait été mortellement poignardé alors qu'il était assis devant une mosquée pour contrôler l'entrée du bâtiment afin de respecter les protocoles de santé publique.<!-- --> <!-- -->(Nathan Denette/La Presse Canadienne)</figcaption></figure></span></div>  <p>Lors d'une conférence de presse à Toronto lundi, Nina Karachi-Khaled, présidente du Conseil canadien des femmes musulmanes, a déclaré que les responsables devaient tenir compte du harcèlement de rue, des agressions verbales, de la haine en ligne et de la cyberintimidation auxquels les femmes musulmanes sont confrontées au Canada.</p>  <p>"Les femmes qui portent le foulard ont peur de quitter leur domicile. Cette peur est palpable et elles sont facilement identifiables par leurs vêtements", a-t-elle déclaré, ajoutant que lors d'une simple promenade jusqu'à la banque, les femmes sont obligées de regarder par-dessus leur épaules de peur.</p>  <p>"Ce n'est pas une chose normale, et cela ne devrait pas être une chose normale", a-t-elle déclaré.</p>  <p>En juin, les députés ont voté à l'unanimité en faveur d'une motion appelant à un sommet national sur l'islamophobie à la suite de l'attentat de London, en Ontario.  Il se tiendra jeudi dans le cadre de la stratégie canadienne de lutte contre le racisme.</p>    <p>Le même jour où cette motion a été adoptée, le gouvernement fédéral a également annoncé qu'il tiendrait un sommet supplémentaire sur l'antisémitisme.  Il se tiendra mercredi.</p>  <p>« De nombreux Canadiens de toutes origines ont été des alliés fidèles des communautés musulmanes canadiennes et des communautés diverses en général », a déclaré le CNMC.</p>  <p>"Cela est clair dans l'effusion de soutien après les incidents islamophobes à travers des messages de condoléances et d'espoir, des boucliers humains autour des mosquées à l'heure de la prière, des panneaux sur la pelouse pour réconforter les familles qui se promènent et la solidarité pour exiger le changement. Ainsi, alors qu'il n'y a aucun doute que nous avons un problème d'islamophobie au Canada, il ne fait aucun doute que nous, les Canadiens, avons également la volonté collective de faire quelque chose.</p></div>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here