Man hires paralegal to deal with divorce – finds out he’s still married – –

0
10
Man hires paralegal to deal with divorce – finds out he’s still married – –


div id= » »>

When Aaron Penman split in 2017, he knew divorces could get complicated – but he never imagined the heartbreak would come from a paralegal he hired to take care of it.

“It’s just crazy,” Penman told Go Public. “He looked very professional, he said the right things, he had a contract and looked very legitimate. “

In the end, Penman had lost $ 1,100 and was still married. When he hired Nyasha (Nash) Muyambo from NTM Paralegal in May of that year, Penman was living in Red Deer, Alta.

He had found Muyambo online, had met him in person, and had tried everything to make sure he was legit, including checking references.

Penman says he realized something was wrong in September after Muyambo told him the divorce was “good to go” and the documents were filed in court.

<p>"J'ai téléphoné à la Cour du Banc de la Reine et il n'y a rien ici sous mon nom. Alors j'ai téléphoné [Muyambo] en arrière, en me demandant un numéro de dossier du tribunal… Il m'a donné ce numéro long et impressionnant que le tribunal n'avait jamais vu."</p>  <ul>   <li><strong>Vous avez une histoire ?  Contactez Rosa et le </strong><strong>Aller en public</strong><strong> équipe</strong></li>  </ul>  <p>Pendant ce temps, Penman dit que Muyambo, qui possède à la fois NTM Paralegal et NTM Traffic Services à Edmonton, voulait plus d'argent.</p>  <p>"J'ai dit : 'Je ne vous donnerai pas d'argent tant que je n'aurai pas la confirmation que c'est bien dans le système'", a-t-il déclaré.</p>  <p>Au cours des six semaines suivantes, Penman a continué à téléphoner au tribunal, mais rien n'est apparu.</p>  <p>« Ensuite, les excuses ont commencé », a-t-il déclaré.  "Il est devenu plus difficile à joindre, a refusé de me parler et a finalement bloqué mon numéro de téléphone."  Depuis, il essaie de récupérer son argent.</p>  <p>Dans une grande partie du pays, il n'y a aucun moyen de savoir si les parajuristes sont formés, qualifiés ou même honnêtes.</p>  <p>«Des individus sans scrupules» profitent des gens tout le temps, explique Heidi Semkowich, présidente de l'Alberta Association of Professional Paralegals (AAPP), une organisation qui fournit un soutien et non une surveillance.  L'adhésion est volontaire.</p>  <div><span><figure class="imageMedia image full"><div class="placeholder"><img loading="lazy" alt=""   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/06/Un-homme-engage-un-parajuriste-pour-soccuper-de-son-divorce.jpg"/></div><figcaption class="image-caption">Nyasha Muyambo est recherché par la police dans une autre affaire impliquant un travail juridique.<!-- --> <!-- -->(Facebook)</figcaption></figure></span></div>  <p>Elle dit que la pandémie n'a fait qu'empirer les choses.</p>  <p>"Les gens perdent leur emploi mais font toujours face à des problèmes juridiques … Ainsi, de plus en plus de gens commencent à rechercher les services de parajuristes, essayant de trouver des alternatives plus rentables et se heurtant de plus en plus à ce problème", a déclaré Semkowich, ajoutant qu'elle est vu des cas où des personnes ont été emmenées pour des centaines à des dizaines de milliers de dollars.</p>  <p>Contrairement aux avocats, qui sont réglementés par des lois administrées par les barreaux provinciaux, les parajuristes ne sont pour la plupart pas réglementés dans de nombreuses provinces, ce qui signifie qu'ils n'ont besoin d'aucune formation ni d'aucune sorte de surveillance.</p>  <p>Semkowich dit que cela met le public en danger.  "Littéralement, n'importe qui peut sortir à tout moment et dire:" Eh bien, je suis parajuriste et je peux vous aider avec votre problème juridique " [so] les gens du public sont exploités. »</p>  <p>Cela a des parajuristes eux-mêmes qui demandent à être réglementés, dit Semkowich, affirmant que la réputation de l'ensemble de la profession souffre à cause d'un petit nombre de problèmes.  Mais dans la plupart des provinces, ces appels ont été ignorés ou rejetés.</p>  <div><span><figure class="imageMedia image full"><div class="placeholder"><img loading="lazy" alt=""   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/06/1623666909_705_Un-homme-engage-un-parajuriste-pour-soccuper-de-son-divorce.jpg"/></div><figcaption class="image-caption">Heidi Semkowich, présidente de l'Alberta Association of Professional Paralegals, fait pression pour une réglementation mais, jusqu'à présent, le gouvernement provincial a refusé.<!-- --> <!-- -->(Thomas Kannanayakal/Association des parajuristes professionnels de l'Alberta)</figcaption></figure></span></div>  <h2>« Suspendu pour sécher »</h2>  <p>Il n'a pas fallu longtemps à Penman pour se rendre compte que lui aussi était seul.  Il a essayé d'obtenir de l'aide via l'AAPP, mais on lui a dit que Muyambo n'était pas membre, il ne pouvait rien faire.</p>  <p>Il dit qu'il n'a pas non plus reçu d'aide de la police, qui lui a dit qu'étant donné qu'il avait signé un contrat, son seul recours était la cour des petites créances – ce qui lui coûterait plus que Muyambo n'en a pris.</p>  <p>"Vous êtes laissé à sécher", a déclaré Penman, qui a déménagé à Kamloops, en Colombie-Britannique, en 2019.</p>  <p>"C'est une situation désespérée. J'ai envisagé d'aller à Edmonton [where Muyambo was based], mais je me suis dit, à quoi ça sert de conduire si je monte là-haut et que je deviens furieux qu'il ne mène nulle part ? »</p>  <p>De son côté, Muyambo semble avoir disparu.  Ses numéros d'entreprise ont été déconnectés, son numéro de téléphone portable appartient maintenant à quelqu'un d'autre et il n'a répondu à aucun des messages de Go Public.  </p>  <p>A l'adresse indiquée sur une liste en ligne de son entreprise de parajuriste, la maison est vidé et la boîte aux lettres déborde.</p>  <p>La police le recherche également.  Go Public a découvert qu'un mandat actif pour fraude de moins de 5 000 $ avait été émis en 2019. Cette accusation implique un autre ancien client qui dit que Muyambo a pris son argent et s'est enfui.</p>  <div><span><figure class="imageMedia image full"><div class="placeholder"><img loading="lazy" alt=""   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/06/1623666910_90_Un-homme-engage-un-parajuriste-pour-soccuper-de-son-divorce.jpg"/></div><figcaption class="image-caption">La journaliste de CBC News, Jennie Russell, est allée chercher Muyambo à l'adresse d'Edmonton indiquée sur son site Web d'assistance juridique et a trouvé la maison vide et le courrier s'accumulant.<!-- --> <!-- -->(Craig Ryan/CBC)</figcaption></figure></span></div>  <h2>Plus que de l'argent qui disparaît</h2>  <p>Il n'y a pas d'uniformité dans tout le pays lorsqu'il s'agit de gouverner les parajuristes.  Cela va de l'absence totale de surveillance en Alberta à certaines en Colombie-Britannique et au Québec (où les avocats les supervisent), à une réglementation complète en Ontario par l'intermédiaire de son barreau.</p>  <p>Semkowich dit que les parajuristes qui prennent de l'argent et courent constituent les plaintes les plus courantes, mais elle entend également parler de délais non respectés pour le dépôt de réclamations civiles ou de documents mal préparés.</p>  <p>"Les gens perdent même leur capacité à poursuivre leurs voies légales", a-t-elle déclaré, ajoutant que toutes les plaintes n'impliquent pas des parajuristes agissant de "manière malveillante" - certains semblent simplement prendre le dessus et s'enfuir.</p>  <p><em><strong>REGARDER |  Un Albertain qui a embauché un parajuriste pour s'occuper du divorce dit qu'il a perdu 1 100 $ :</strong></em></p>  <div><span><span class="mediaEmbed"><div class="player-placeholder-ui-container  "><div class="player-placeholder-video-ui" title="The problems with hiring a paralegal in Canada | Go Public" role="button" tabindex="0"><div class="player-placeholder-ui  "><div class="video-item video-card-overlay" aria-labelledby="1908727875721-metadata-" title="The problems with hiring a paralegal in Canada | Go Public"><div class="thumbnail-wrapper"><div class="thumbnail-container"><img   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/06/Un-homme-engage-un-parajuriste-pour-soccuper-de-son-divorce.777xh:h;*,*&downsize=510px:* 510w".jpeg" alt="" class="thumbnail" loading="lazy"/></div></div></div></div></div></div><span class="media-caption">L'embauche d'un parajuriste dans de nombreuses régions du Canada peut laisser les clients avec plus de questions que de réponses en raison des oublis minimes de la profession.  Un Albertain a embauché un parajuriste pour divorcer, mais ne s'est séparé que de son argent.<!-- --> <!-- -->2:06</span></span></span></div>  <p>Certains barreaux réclament des modifications à la législation de leur province qui incluraient la surveillance des parajuristes.</p>  <p>Au Manitoba, les modifications proposées à la Legal Profession Act préciseraient la formation requise pour que les parajuristes puissent offrir certains services juridiques.  La Law Society of Saskatchewan — où, à l'heure actuelle, n'importe qui peut dire qu'elle est parajuriste — travaille également à l'élaboration d'un nouveau système de délivrance de permis pour les non-juristes.</p>  <p>L'AAPP a demandé à plusieurs reprises au gouvernement de l'Alberta de lui permettre de réglementer la profession, de rendre l'adhésion obligatoire et d'exiger une assurance responsabilité professionnelle afin que les clients puissent être indemnisés en cas de problème.</p>  <div><span><figure class="imageMedia image full"><div class="placeholder"><img loading="lazy" alt=""   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/06/1623666911_324_Un-homme-engage-un-parajuriste-pour-soccuper-de-son-divorce.jpg"/></div></figure></span><span><iframe title="custom content" class="customHtml"></iframe></span></div>  <p>Mais le gouvernement de l'Alberta ne veut pas s'impliquer.</p>  <p>"Réglementer les parajuristes et les assistants juridiques entraînerait des exigences réglementaires supplémentaires et des coûts plus élevés pour les personnes dans ces carrières et les Albertains souhaitant utiliser leurs services", a écrit Blaise Boehmer, porte-parole du ministère de la Justice et du Solliciteur général, dans un courriel à Go Public. .</p>  <p>« Si les Albertains estiment avoir été escroqués, a-t-il ajouté, ils devraient contacter la police.</p>  <p>C'est décevant pour Penman, qui a pratiquement renoncé à voir l'argent qu'il a payé pour des travaux juridiques avec son divorce.</p>  <p>Il est toujours légalement marié.</p>  <p>« Je suppose que 99 % des parajuristes agissent de bonne foi [but] c'est difficile parce qu'il y a quelques personnes qui escroquent", a-t-il déclaré.</p>  <p>"Il faut faire quelque chose parce qu'il n'y a aucun moyen de revenir sur ces gens."</p>    <div class="callout callout_full">   <h2>Soumettez vos idées d'histoires</h2>   <p>Go Public est un segment d'information d'enquête diffusé sur CBC-TV, à la radio et sur le Web.</p>   <p>Nous racontons vos histoires, faisons la lumière sur les actes répréhensibles et tenons les pouvoirs responsables pour responsables.</p>   <p>Si vous avez une histoire dans l'intérêt public, ou si vous êtes un initié avec des informations, contactez [email protected] avec votre nom, vos coordonnées et un bref résumé.  Tous les e-mails sont confidentiels jusqu'à ce que vous décidiez de devenir public.</p>   <p>Poursuivre <a href="https://twitter.com/cbcgopublic" target="_blank" rel="noopener">@CBCGoPublic</a> sur Twitter.</p>   <p>Lire plus d'histoires par Go Public.</p>  </div>    <p> </p></div><script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here