As the fall election approaches, Trudeau, O’Toole and Singh swap beards in the final sitting of the House of Commons – .

0
15
As the fall election approaches, Trudeau, O’Toole and Singh swap beards in the final sitting of the House of Commons – .


div id= » »>

The House of Commons will rise today for what may be the last time before an election slated for the fall – and party leaders are already testing their arguments with voters.

Conservative Leader Erin O’Toole has described the Liberals today as tax and spend elitists who have mismanaged the pandemic. NDP Leader Jagmeet Singh said the Prime Minister had not done enough to strengthen social programs aimed at helping the most vulnerable.

The Liberals, in turn, said the opposition was blocking “progressive” legislation designed to support a pandemic-ravaged economy, protect LGBTQ children, reduce greenhouse gas emissions and support the Canadian sector. arts and entertainment.

In a speech to his caucus Wednesday, O’Toole raised the specter of a coalition government if voters reconstitute a minority parliament again.

‘Four different shades of red’

O’Toole said only a crushing Conservative vote would end a Liberal government backed by Bloc Québécois, Green and NDP MPs broadly in favor of his agenda.

Twelve years ago, O’Toole said, these parties signed a pact to rule Canada as a coalition – a reference to a failed deal brokered by former Liberal leader Stéphane Dion and his NDP counterpart, Jack. Layton. Now, he said, left-wing parties have lined up in this parliamentary session to pass “spend other people’s money” bills and push federal debt to mind-boggling levels.

He said the progressive parties in Parliament are not distinct but rather “four different shades of red”.

“They are all the same and are all part of the problem,” O’Toole said, adding that voters have been left with an “illusion of choice” between parties determined to “spend too much.”

“There aren’t five choices for the Canadiens, there are two,” he added. “The Conservatives of Canada on one side and the Liberal-NDP-Greens-Bloc coalition on the other. “

O’Toole has also portrayed himself as a staunch defender of Canadian institutions against the “militant voices” who he says are “demolishing” the country by canceling Canada Day celebrations and dismantling the statues of former rulers.

“I can’t stay silent when people want to cancel Canada Day. I am very proud to be Canadian and I know most people are too, ”he said.

<p>"Nous ne sommes pas un pays parfait. Aucun pays ne l'est. Il n'y a aucun endroit sur cette planète dont l'histoire puisse résister à un examen minutieux. Mais il y a une différence entre reconnaître où nous avons échoué et toujours démolir le pays."</p>  <p>Singh s'est opposé à l'affirmation d'O'Toole selon laquelle son parti est une sorte de ramification libérale, affirmant que les néo-démocrates veulent des réformes beaucoup plus ambitieuses que celles que le parti au pouvoir a proposées jusqu'à présent.</p>  <p>Au cours de cette session parlementaire, a déclaré Singh, les libéraux ont ignoré les appels de son parti à mettre en œuvre un programme d'assurance-médicaments universel, à augmenter les impôts des « ultra-riches » et à forcer les foyers de soins de longue durée à fonctionner sans but lucratif.</p>  <h2>Libéraux et conservateurs du côté des « ultra-riches » — Singh</h2>  <p>Les libéraux se sont également alignés sur les conservateurs pour adopter une loi de retour au travail pour les travailleurs en grève du port de Montréal, a déclaré Singh – ce à quoi son parti s'est fortement opposé.</p>  <p>Il a déclaré que le NPD fera campagne pour aller plus loin et plus rapidement dans le déploiement de plus de programmes sociaux.</p>  <p>« Les néo-démocrates se rangent du côté du peuple et les libéraux et les conservateurs se rangent du côté des ultra riches, des ultra riches et ils blessent les gens », a déclaré Singh.</p>  <p><em><strong>REGARDER: Singh attaque le record de Trudeau lors de la dernière QP avant les vacances d'été</strong></em></p>  <div><span><span class="mediaEmbed"><div class="player-placeholder-ui-container  "><div class="player-placeholder-video-ui" title="NDP leader criticizes the prime minister's record in the last QP before the summer break." role="button" tabindex="0"><div class="player-placeholder-ui  "><div class="video-item video-card-overlay" aria-labelledby="1912664131629-metadata-" title="NDP leader criticizes the prime minister's record in the last QP before the summer break."><div class="thumbnail-wrapper"><div class="thumbnail-container"><img   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/06/A-lapproche-des-elections-dautomne-Trudeau-OToole-et-Singh-echangent.777xh:h;*,*&downsize=510px:* 510w".jpeg" alt="" class="thumbnail" loading="lazy"/></div></div></div></div></div></div><span class="media-caption">Le chef du NPD Jagmeet Singh et le premier ministre Justin Trudeau devraient être sur la piste électorale avant le retour des Communes le 20 septembre.<!-- --> <!-- -->2:41</span></span></span></div>  <p>Alors que Singh a déclaré qu'il était prêt à se battre contre une élection à tout moment, il n'est pas pressé de se lancer dans la campagne électorale alors que le pays lutte toujours contre la pandémie.  Un déclenchement anticipé d'élections « mettrait en péril tout le travail que nous avons fait jusqu'à présent », a-t-il déclaré.</p>  <p>"Cela n'a pas de sens de le faire pendant que nous sommes au milieu de la pandémie et que nous n'en avons pas encore fini avec cette chose", a déclaré Singh.</p>  <h2>Les libéraux utilisent la thérapie de conversion pour voter contre les conservateurs</h2>  <p>Signe que le parti a l'intention de dépeindre les conservateurs comme arriérés et décalés sur les questions sociales avant un éventuel vote d'automne, les parlementaires libéraux ont sauté sur les conservateurs qui ont voté contre le projet de loi C-6 - une loi interdisant la soi-disant thérapie" pour les personnes LGBTQ.</p>  <p>Plus de la moitié du caucus conservateur a rejeté le projet de loi mardi.  Certains membres sociaux-conservateurs du caucus ont déclaré qu'ils craignaient que cela criminalise les conversations entre adolescents et chefs religieux et thérapeutes.</p>  <p>Les libéraux soutiennent que toute pratique visant à « convertir » de force les personnes LGBTQ à l'hétérosexualité est barbare et doit être interdite.</p>  <p>"Plus de la moitié des députés conservateurs ont voté contre un projet de loi criminalisant la thérapie de conversion – une pratique nocive, abusive et discréditée qui n'est pas une thérapie", a déclaré le député libéral de l'Ontario Adam van Koeverden dans un tweet après le vote.</p>  <p>"Si l'un de ces députés souhaite une joyeuse fierté aux personnes LGBTQ2+ ou revendique un allié, veuillez l'appeler sur leur hypocrisie."</p>    <p>Le leader parlementaire libéral Pablo Rodriguez a également réprimandé les conservateurs pour avoir retardé d'autres lois gouvernementales comme les réformes de la Loi sur la radiodiffusion dans les projets de loi C-10 et C-12, le projet de loi sur les émissions nettes zéro.</p>  <p>Il a déclaré que les conservateurs faisaient tout ce qu'ils pouvaient pour "bloquer" et "obstruer" le programme "progressiste" du gouvernement.</p>  <p>Ces projets de loi sont à diverses étapes du processus législatif et le gouvernement a indiqué qu'il s'attend à ce que le Sénat les adopte avant que le Parlement dans son ensemble ne se lève la semaine prochaine.</p>  <p>Le premier ministre Justin Trudeau a également critiqué le traitement réservé par l'opposition à Iain Stewart, président de l'Agence de la santé publique du Canada.</p>  <div><span><figure class="imageMedia image full"><div class="placeholder"><img loading="lazy" alt=""   src="https://www.fr24news.com/fr/a1/wp-content/uploads/2021/06/A-lapproche-des-elections-dautomne-Trudeau-OToole-et-Singh-echangent.jpg"/></div><figcaption class="image-caption">Le président de l'Agence de la santé publique du Canada, Iain Stewart, à droite, s'approche du barreau de la Chambre des communes pour être réprimandé par le président de la Chambre des communes Anthony Rota sur la Colline du Parlement à Ottawa le lundi 21 juin 2021. <!-- --> <!-- -->(La Presse Canadienne/Sean Kilpatrick)</figcaption></figure></span></div>  <p>Stewart a été convoqué aux Communes lundi pour avertissement après que son agence n'a pas remis des documents non expurgés liés au mystérieux licenciement de deux scientifiques travaillant au Laboratoire national de microbiologie du Canada à Winnipeg.</p>  <p>Les libéraux soutiennent qu'il était injuste de gronder publiquement l'homme derrière l'agence qui dirige la lutte du Canada contre la COVID-19.</p>  <p>"Nous avons constaté un niveau d'obstructionnisme et de toxicité dans la maison qui est vraiment préoccupant", a déclaré Trudeau.</p>  <p>Singh a rejeté l'affirmation libérale selon laquelle le Parlement est dysfonctionnel, toxique ou assailli par des tactiques d'obstruction.  Il a dit que les libéraux ont fabriqué une crise pour justifier le déclenchement d'élections.</p></div>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here