Federal government assesses benefits of COVID-19 for travelers as Canada surpasses 600,000 cases

0
39


                    <br/>#Lee #Berthiaume, #La #Presse canadienne       



            <br/><span class="date">

              #Publié le dimanche 3 janvier 2021 15:27 EST
            </span>

            <br/><span class="date">

                #Dernière mise à jour dimanche 3 janvier 2021 19 h 42 HNE
              </span>
                                          </p><div>
             <p>

OTTAWA - #Le gouvernement libéral fédéral a réfléchi à la possibilité d'empêcher les #Canadiens qui ont voyagé à l'étranger de recevoir une prestation de congé de maladie destinée à ceux qui doivent mettre en quarantaine en raison du COVID-19 dimanche au milieu de nouvelles admissions d'excursions à l'étranger d'une liste croissante de politiciens et d'un cas national compte qui a dépassé les 600 000.



#La prestation de maladie #Canada #Recovery a été lancée à l'automne pour aider les #Canadiens qui sont incapables de travailler parce qu'ils doivent se mettre en quarantaine pendant la pandémie.  #Il paie 500 $ par semaine jusqu'à un maximum de deux semaines.



#Mais la ministre de l'##Emploi, #Carla #Qualtrough, a déclaré que le gouvernement «étudie activement toutes les options» face à la question de savoir si les #Canadiens qui ont voyagé à l'étranger devraient être autorisés à collecter l'argent.



#La controverse sur la question est montée dimanche lorsque deux membres du caucus libéral fédéral ont démissionné de leurs fonctions parlementaires après avoir divulgué des voyages à l'étranger pendant la période des fêtes, rejoignant une multitude de législateurs provinciaux qui ont également bafoué les conseils de santé publique généralisés pour rester à la maison alors que les cas de COVID montaient en flèche. .



#Les données fédérales ont montré que le #Canada a dépassé les 600000 cas du nouveau coronavirus dimanche après avoir passé plusieurs jours sans rapporter de nouveaux chiffres.



#Le total national s'élève désormais à 601 663.



#Il a fallu un peu plus de deux semaines pour ajouter 100 000 diagnostics au décompte national;  le pays a atteint le cap des 500 000 cas le 19 décembre, avant que de nombreux politiciens de la jet-set ne quittent le pays.



#Qualtrough a déclaré que les globe-trotters n'étaient jamais destinés à être les bénéficiaires de l'indemnité fédérale de maladie.



#Il est conçu «pour offrir aux travailleurs une option de congé de maladie payé là où elle pourrait ne pas être disponible par l'intermédiaire de leur employeur, afin que les travailleurs n'aient pas à choisir entre aller travailler et mettre de la nourriture sur la table», a déclaré #Qualtrough dans un communiqué.



«##La prestation canadienne de maladie de rétablissement n'a jamais été conçue pour inciter ou encourager les #Canadiens à ne pas suivre les directives de santé publique ou de voyage à l'étranger.  ... #Nous recherchons activement toutes les options disponibles pour résoudre ce problème. »



#Des questions sur les indemnités de congé de maladie ont été soulevées pour la première fois au cours du week-end par le chef du #Bloc québécois #Yves-François #Blanchet, qui a déclaré qu'il était «absurde dans la plupart des cas» que toute personne capable de quitter le pays ait besoin du soutien du gouvernement pour se mettre en quarantaine.



«##Si quelqu'un voyage parce que c'est essentiel à son travail, vous pourriez penser qu'il ne perdra pas de revenu», a-t-il ajouté dans un communiqué en français.  «##Et si quelqu'un voyage pour le plaisir, on lui conseille déjà de ne pas voyager.»



#Le chef du NPD #Jagmeet #Singh, dont le parti a poussé les libéraux à créer cet avantage, a salué l'examen du gouvernement, affirmant que les #Canadiens étaient «à juste titre contrariés que ceux qui peuvent se permettre de partir en vacances pourraient obtenir 1 000 $ pour rester à la maison à leur retour.



#Pourtant, il a également averti que les #Canadiens continueraient de quitter le pays tant que des voyages non essentiels seraient autorisés.



#Le débat naissant sur les prestations de congé de maladie survient alors que les #Canadiens ont été secoués au cours de la semaine dernière par des révélations selon lesquelles certains politiciens ont ignoré les conseils de leur propre gouvernement et effectué des voyages non essentiels à l'étranger.



#Ces voyages se sont produits alors même que des millions de #Canadiens sont confrontés à des verrouillages imposés par le gouvernement à travers le pays visant à freiner la deuxième vague d'infections au COVID-19, qui comprenait des milliers de nouveaux cas signalés dimanche pour porter le total national au-dessus du seuil de 600000.



#Cela comprend près de 3 000 nouveaux tests positifs en #Ontario au cours des dernières 24 heures et plus de 7 600 nouveaux cas au #Québec depuis jeudi, avec des centaines de personnes hospitalisées dans les deux provinces.



#Cependant, dans une rare bonne nouvelle, le #Nunavut a signalé que le territoire n'avait aucun cas connu, car les 265 résidents qui avaient déjà été testés positifs sont maintenant guéris.  #Le territoire a enregistré un décès lié au virus au cours de la pandémie.



#La liste des politiciens connus pour avoir voyagé à l'extérieur du pays ces dernières semaines s'est allongée dimanche alors que les libéraux fédéraux ont révélé que deux de leurs députés s'étaient rendus aux États-Unis à la fin de décembre.



#Le whip en chef du gouvernement #Mark #Holland a déclaré dans un communiqué que le député de #Montréal #Sameer #Zuberi et le député de #Brampton #Kamal #Khera, secrétaire parlementaire de la ministre du Développement international #Karina #Gould, avaient quitté le pays à son insu.



#Dans une déclaration séparée publiée sur les réseaux sociaux, #Khera a déclaré qu'elle s'était rendue à #Seattle pour assister à un mémorial pour son défunt oncle, décédé à la fin du mois de septembre.



«##Bien que le but de mon voyage soit jugé essentiel compte tenu des circonstances», a-t-elle écrit, «j'ai décidé de me retirer de mes fonctions ... dans le but de m'assurer que mes choix ne distraient pas le travail important de notre gouvernement pour continuer lutter contre cette pandémie.



#Holland a déclaré que #Zuberi quittait également ses fonctions dans plusieurs comités de la #Chambre des communes.



#Trois autres députés libéraux ont voyagé à l'extérieur du pays entre juillet et septembre, mais #Holland a déclaré avoir été informé des voyages à l'époque et rien n'indiquait qu'ils subiraient des ramifications.



#Le porte-parole du premier ministre #Justin #Trudeau, #Alex #Wellstead, a déclaré que le ministre des #Affaires étrangères #François-Philippe #Champagne est le seul ministre à avoir voyagé à l'extérieur du #Canada depuis mars, soulignant que les trois voyages étaient pour des affaires gouvernementales.



#Des questions sur les projets de voyage des politiciens ont fait surface pour la première fois la semaine dernière lorsqu'il a été révélé que l'ancien ministre des #Finances de l'##Ontario, #Rod #Phillips, avait pris des vacances dans les #Caraïbes.  #Il a démissionné de son poste le soir du #Nouvel #An peu après son retour au #Canada.



#Au moins cinq législateurs albertains ont également quitté le #Canada pendant les vacances, bien que le premier ministre #Jason #Kenney ait refusé de les punir.



#Le NPD fédéral a dépouillé la députée manitobaine #Niki #Ashton de ses fonctions de porte-parole du parti en matière de transports et de porte-parole adjointe pour les femmes et l'égalité des sexes après son voyage en #Grèce le mois dernier.  #Ashton a dit qu'elle était partie pour être avec sa grand-mère malade.



#Le NPD a déclaré qu'##Ashton est le seul membre du caucus à avoir voyagé à l'extérieur du pays depuis mars, alors que personne au bureau du chef du parti #Jagmeet #Singh ou du bureau de recherche du parti n'a quitté le #Canada.



#Le whip du #Bloc québécois, #Claude #DeBellefeuille, a également rapporté qu'aucun député de son parti n'avait quitté le #Canada depuis le début de la pandémie, affirmant dans un communiqué en français qu'elle avait émis une directive interdisant les voyages internationaux.



#Le bureau du chef conservateur #Erin O'##Toole n'a pas répondu directement à une question dimanche sur les députés et le personnel qui avaient voyagé à l'extérieur du #Canada depuis le début de décembre.



«##Depuis qu'il est devenu leader, O'##Toole a continué à insister sur la nécessité pour tous les membres du caucus de suivre toutes les directives de santé publique, y compris les avis aux voyageurs», a déclaré la porte-parole #Chelsea #Tucker dans un courriel.  «##Nous croyons comprendre que tous les membres du caucus l'ont fait.»


<em>#Ce rapport de #La #Presse canadienne a été publié pour la première fois le 3 janvier 2021.</em>
          </div>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here