Indiana Governor Reimposes Coronavirus Restrictions In Most Counties

0
27


Indiana Governor Eric Holcomb (right) is expected to reimpose coronavirus restrictions in most counties in the state on Wednesday amid rising hospitalizations and deaths. The restrictions, which are expected to take effect next weekend, will apply to 87 of the state’s 92 counties, which are considered to have the two highest levels of risk of spreading the virus. The most at-risk red counties will only allow gatherings of up to 25 people, while the next highest orange counties will allow crowds of up to 50 people, the governor said during his speech.

Religious gatherings are exempt, and any other event that plans to accommodate a larger number of people requires the approval of officials. The Holcomb Mask tenure will also run for a month.

“Sadly, too many of us, and across the country, have let our guards down, and either assume we wouldn’t have it or if we do, too bad, we’ll get there, without more universal consideration. for what those multiplier numbers have on others and on our health care system, ”he said.

Les restrictions interviennent après que Holcomb ait supprimé la plupart des activités de l’État et des réglementations de taille en septembre. L’Indiana a depuis connu une augmentation de 200% des patients atteints de COVID-19, L’Associated Press a noté.

L’augmentation des cas dans l’Indiana s’aligne sur le reste du pays, car les experts disent que le temps plus froid et la réticence croissante à suivre les directives contribuent à la flambée.

Le gouverneur, qui a été réélu la semaine dernière, s’est initialement engagé à ne pas modifier les restrictions relatives au COVID-19.

Mais l’État a documenté à plusieurs reprises des sommets records en une journée pour de nouveaux cas au cours des deux dernières semaines, atteignant un record de 5036 nouveaux cas mercredi, selon le Projet de suivi COVID.

Au début d’octobre, tous les comtés sauf neuf se trouvaient dans les deux niveaux de risque les plus bas. Les niveaux de risque sont basés sur le nombre de nouveaux cas pour 100 000 résidents et le pourcentage de tests positifs.

Le président de l’Association des hôpitaux de l’Indiana, Brian Tabor, a déclaré à l’AP que les hôpitaux de l’État se rapprochaient de leur capacité.

«La tension fait qu’il y a de moins en moins d’endroits qui peuvent désormais gérer l’augmentation de la charge de travail lorsqu’un hôpital est envahi», a déclaré Tabor.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here