LA issues coronavirus rules for holiday season and family reunions – Deadline

0
31


On the same day, Los Angeles County recorded its 300,000th case of coronavirus and its 7,000th death from COVID-19, county health official Muntu Davis issued a health advisory for private gatherings and public celebrations.Citing the high risk of COVID-19 infection during such events given the increasing rate of community transmission of COVID-19, Davis said “it is essential that we all take action to slow the spread” as we’re getting closer to Halloween, Thanksgiving, and the winter holidays.

“There have been too many cases of people spreading the virus unknowingly at these types of gatherings, which unfortunately has led to new infections, serious illness and death,” Davis continued. .

Depuis début octobre, le nombre moyen de cas quotidiens dans le comté de Los Angeles est passé d’environ 940 par jour à près de 1 200 par jour. De plus, selon un communiqué du département de la santé publique de Los Angeles, de récents entretiens de recherche de contacts au cours de 3 semaines ont montré que 55% des personnes qui étaient au courant d’une éventuelle exposition avaient assisté à un événement ou à un rassemblement où 2 personnes ou plus étaient malades.

Mise à jour sur le coronavirus du comté de Los Angeles: Los Angeles passe 300000 infections au COVID alors que le nombre quotidien de cas augmente à nouveau

En conséquence, a averti Davis, Angelenos ne devrait «pas participer à des célébrations publiques d’aucune sorte». Si c’est le cas, le service de santé a émis des protocoles qui doivent être respectés (voir ci-dessous).

La directrice de la santé publique de Los Angeles, Barbara Ferrer, a déclaré que la récente augmentation des cas était le résultat de «décisions que nous avons prises collectivement il y a deux à trois semaines. Et les mesures que nous prenons aujourd’hui influenceront si nous sommes en mesure de poursuivre notre chemin de récupération, ou de ralentir ou même de reculer. Nous devons ralentir la transmission pour permettre la reprise économique. »

Ferrer a averti que les rassemblements de personnes de différents ménages à proximité immédiate sont une cause majeure de propagation de la maladie. Elle a noté ces dernières semaines que les résidents plus jeunes sont les principaux facteurs de nouveaux cas. Et lundi, elle a suggéré que le début récent du football universitaire et professionnel, les séries éliminatoires de la NBA et l’après-saison de la Major League Baseball pourraient jouer un rôle dans l’augmentation quotidienne des cas au cours du mois dernier.

«Nous avons tous vu les photos de fans de sport qui soutiennent leurs équipes où ils crient au milieu d’une foule nombreuse, et presque personne ne porte de masque. C’est le cadre idéal pour transmettre le virus », a déclaré Ferrer.

Invité à approfondir la question, Ferrer a déclaré que les rassemblements de fans de sport pourraient «contribuer le plus» à l’augmentation récente des cas. Les fans du comté sont toujours empêchés d’assister à des événements sportifs en personne, mais beaucoup affluent encore dans les restaurants ou autres établissements pour regarder les matchs à la télévision.

L’augmentation des cas «correspond à des rassemblements qui se produisent plus fréquemment lorsque les gens se réunissent avec des membres non membres du ménage pour regarder des matchs», a-t-elle déclaré. «Et ce n’était pas seulement les Lakers ou les Clippers. Ce n’est pas que du basket. Nous avons maintenant des matchs de football qui se déroulent et, bien sûr, nous avons les Dodgers en post-saison depuis déjà quelques semaines.

«L’inconvénient de ceci est pendant une pandémie [is that] some of the things we’ve done in the past just don’t make sense, ”Ferrer observed. “Gathering in large crowds to watch the games indoors, people don’t wear their masks, people shout a lot. It is simply not reasonable. Even gathering outside in the dining halls and watching games with hundreds of people and celebrating by jumping up and down without a mask, hugging complete strangers, again with lots of screams and cheers. It is so easy to spread this virus. ”

Ferrer also issued an early warning for people to safely celebrate Halloween on Saturday. She urged residents to change their actions in the face of the pandemic – by using Zoom rallies, holding home scavenger hunts, or enjoying Halloween displays behind the wheel. She again discouraged door-to-door deception, although the tradition is not totally prohibited by the county health order.

She pointed out that Halloween parties or other large gatherings are prohibited under the ordinance.

“This pandemic has forced so many people to sacrifice so much this year, and we recognize the frustration and disappointment with the vacation restrictions,” she said. “Right now though, it’s just not safe to celebrate the holidays the way we usually do. Being close to other people who are not in our household carries many risks of transmitting COVID-19 this year. ”

To prevent the future spread of COVID-19, Davis reminded Angelenos that it’s best to celebrate at home with your household. However, if you plan to organize or attend a private gathering, it must adhere to the following protocols:

-Keeped outdoors with physical distance between households

– Limited to 3 households including the host and all guests

-Fabric face cover worn when not eating or drinking

-Food served in disposable single-serving containers

-Lasts two hours or less

City News Service contributed to this report.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here