Federal government grants Toronto nearly $ 14 million in funding to operate voluntary quarantine facility for COVID-19 patients

0
56


                    
Chris Fox, CP24.com
Publié le vendredi 11 septembre 2020 à 10 h 36 HAE
Dernière mise à jour vendredi 11 septembre 2020 10 h 45 HAE

Le gouvernement fédéral fournira à la ville près de 14 millions de dollars de financement pour exploiter une installation de quarantaine volontaire pour les personnes atteintes de COVID-19 qui ne peuvent pas s'isoler en toute sécurité chez elles. La ministre de la Santé Patty Hajdu a fait cette annonce lors d'une conférence de presse devant l'hôtel de ville vendredi matin. Elle a déclaré que le financement de 13,9 millions de dollars fourni par son gouvernement couvrirait l'intégralité des coûts d'exploitation de l'établissement hôtelier de 140 lits au cours des 12 prochains mois et contribuera, espérons-le, à réduire la propagation du virus au sein des ménages, en particulier. pour ceux qui ont des colocataires ou vivent dans des maisons multi-générationnelles. «Pensez aux personnes qui doivent partager les toilettes ou les cuisines des chambres. Il peut être extrêmement difficile de rester séparé des membres du ménage lorsque vous êtes malade du COVID-19 et nous avons entendu des histoires déchirantes de personnes sachant qu'elles sont malades et sachant qu'elles n'ont pas la capacité d'arrêter de se propager dans leur propre maison, »A déclaré Hajdu en faisant l'annonce. Le Conseil de la santé de Toronto a officiellement demandé un financement pour exploiter un centre d'isolement volontaire en juillet et des discussions sont en cours avec le gouvernement fédéral depuis lors. S'adressant aux journalistes lors de la conférence de presse de vendredi, le médecin-hygiéniste de Toronto, le Dr Eileen de Villa, a déclaré que l'installation longuement discutée serait une «partie essentielle» de la planification de la ville alors qu'elle se préparait à une résurgence potentielle du COVID-19 cet automne et hiver. Elle a déclaré que le personnel de la Santé publique de Toronto déterminera qui est éligible à rester dans l'établissement dans le cadre de son processus habituel d'enquête sur les cas et les contacts, mais que les personnes auront finalement le dernier mot sur leur acceptation de l'offre. «Tous ceux qui se portent volontaires pour rester font leur part pour aider à réduire la propagation du virus dans notre ville. C'est un acte important pour aider à protéger nos résidents et notre ville alors que nous vivons avec le COVID-19 », a-t-elle déclaré. L'installation sera la première au Canada une fois qu'elle ouvrira demain, mais Hajdu a déclaré que le gouvernement fédéral est disposé à travailler avec d'autres municipalités pour établir davantage d'installations de quarantaine volontaires. Plus à venir…

Previous articleBjarne Riis says confident about finding NTT sponsors for Tour de France

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here