Doctor behind cognitive test Trump performed says ‘it’s supposed to be easy’

0
106



The doctor who has developed a widely used test that looks for early signs of dementia and Alzheimer’s disease says cognition is “a relevant issue” in a presidential election with presumed candidates over the age of 70. The problem is, both sides of the political divide interpret this test incorrectly.

In 1996, Dr. Ziad Nasreddine developed and patented the Montreal Cognitive Assessment Test (MoCA), which is a 10-minute exam typically performed with pen and paper that measures the forces of different areas of the brain related to cognitive domains, such as term memory, spatial awareness, and executive functioning. (Remote test, including via an application on the Apple AAPL,
+ 2,10%
iPad, was extended during the pandemic.)

And he tells MarketWatch that the clinic and the MoCA Institute have been inundated with calls and emails for the past week or so, since President Donald Trump bragged in a phone interview with the host. from Fox News Sean Hannity 10 days ago that he had recently “accepted” a cognitive test at Walter Reed National Military Medical Center. Trump also said the medical staff were “very surprised” by his performance. “They said, ‘It’s an amazing thing. Nobody rarely does what you just did. “
Although the White House has not released any details on this most recent test, the president took the MoCA exam in 2018 when he reportedly got a perfect score of 30, which put this test in particular under the projectors. Additionally, in a second Fox News interview on Sunday, Chris Wallace told the president that the MoCA was “not the hardest test” and even posted graphics of one of the questions, which asked the candidate to identify drawings of animals. Trump responded by challenging his alleged Democratic rival Joe Biden to “take a test now.” Additionally, Trump said the test questions were getting harder and the MoCA exam question Wallace shared was a “misrepresentation.”

  Mais comme de nombreux médecins et critiques de fauteuil n'ont pas tardé à argumenter sur Twitter TWTR, 
    + 3,49%
  et Facebook FB, 
    + 1,40%,
  l'examen MoCA ne devrait pas être difficile pour quelqu'un qui n'a pas de déficience cognitive.


  «Ce n'est pas un test de QI ou le niveau de compétence d'une personne», a convenu Nasreddine lors d'un appel avec MarketWatch.  «Le test est censé aider les médecins à détecter les premiers signes de la maladie d'Alzheimer, et il est devenu très populaire car il s'agissait d'un test court et très sensible aux déficiences précoces.» 
  

" "C'est censé être facile pour quelqu'un qui n'a pas de déficience cognitive." " - Dr. Ziad Nasreddine

Nasreddine a expliqué que chaque question est liée à une partie différente du cerveau. Il a refusé de partager un exemple de page de test, car lui et ses pairs craignent de plus en plus que le test ne soit plus aussi précis, car trop d'éléments ont été partagés en ligne. Cela permet aux gens de pratiquer potentiellement les questions pour mieux réussir l'examen. En fait, le MoCA note expressément sur son site Web qu '«il est interdit de publier le test et / ou les instructions du MoCA et / ou un lien menant à ceux-ci dans des articles de journaux et de magazines (y compris des articles électroniques).» Mais il a expliqué à MarketWatch quelques questions et comment ils peuvent soulever des drapeaux rouges sur les troubles cognitifs. On demande au candidat de dessiner une horloge analogique, comprenant les chiffres de chaque heure, puis de dessiner les aiguilles des minutes et des heures réglées à une heure précise. "Vous avez besoin de planification et de fonction exécutive et de compétences spatiales pour espacer correctement les chiffres sur l'horloge", a déclaré Nasreddine. Mais le patient peut confondre les aiguilles des heures et des minutes pour régler l'heure sur sa photo, ou il peut ne pas placer les aiguilles au centre de l'horloge. «Il y a des« pièges »dans lesquels tombent les patients qui ont des troubles cognitifs avec ce test», a-t-il expliqué. En fait, le personnage de Mandy Moore sur le NBC CMCSA, -0,54% le drame «This Is Us» a été montré aux prises avec ce même test la saison dernière. Son personnage a finalement été diagnostiqué avec une légère déficience cognitive. Le candidat peut également être invité à expliquer les similitudes entre deux objets, comme une montre et une règle. Ou ils peuvent être invités à identifier un certain nombre d'animaux familiers, comme Wallace l'a souligné lors de son entretien avec Trump. Dans l'une des tâches les plus difficiles, la personne recevra cinq mots à retenir au début de l'examen, puis on lui demandera de les rappeler cinq ou 10 minutes plus tard, à la fin du reste du test. «C'est la partie la plus difficile du test pour quelqu'un qui a une déficience cognitive», a déclaré Nasreddine. Cependant, une mauvaise performance à l'examen ne signifie pas automatiquement qu'une personne a une maladie d'Alzheimer précoce ou une autre forme de démence. «Un médecin certifié doit interpréter les résultats en fonction du schéma de déficience, de l'âge du patient, des médicaments qu'il prend, des troubles du sommeil, de l'anxiété et de la douleur qui peuvent affecter sa concentration et ses performances au test», a déclaré Nasreddine . "Quelqu'un qui ne possède pas l'expertise peut arriver à la mauvaise conclusion." Une fois que quelqu'un passe le test, les médecins discuteront des résultats et détermineront si le patient doit refaire le test dans deux mois, ou s'il y a des signes peut-être qu'un examen plus approfondi est nécessaire, comme des scanners ou des tests sanguins, pour confirmer un diagnostic ou pour exclure d’autres conditions. Un score normal est de 27 sur 30. Nasreddine a appelé les critiques de Trump qui "ridiculisent le test" et "disent que c'est un test de maternelle pour les enfants de 5 ans, ce qui le rend trop simple et trop facile." "C'est", a-t-il dit, "censé être facile pour quelqu'un qui n'a pas de déficience cognitive." Les tests de déficience cognitive ne sont pas à prendre à la légère, étant donné que plus de 5 millions d'Américains vivent avec la maladie d'Alzheimer, qui devrait plus que doubler pour atteindre 14 millions d'ici 2050. Et une personne âgée sur trois meurt d'Alzheimer ou d'une autre forme de démence. , selon l'Association Alzheimer. Opinion:Alors que Trump et Biden négocient l'âge de l'insulte, les travailleurs âgés souffrent Mais, d'un autre côté, un test comme le MoCA est un outil de dépistage de la capacité cognitive diminuée, et ne devrait pas être considéré comme quelque chose de plus. «Le but est de détecter une dépréciation; il ne s'agit pas de déterminer si quelqu'un a des niveaux de capacités extrêmement élevés », a ajouté Nasreddine. «Je pense qu'il y a de la désinformation des deux côtés de la fracture politique.» Mais il a ajouté que discuter des troubles cognitifs est pertinent, étant donné que Trump a 74 ans et Biden 77. «La démence devient plus fréquente avec l'âge», a déclaré Nasreddine. «Statistiquement, une personne sur quatre pourrait souffrir de troubles cognitifs ou de démence à 75 ans. C'est donc une question pertinente, et il n'est pas surprenant que cela devienne un problème lors de cette élection.