First human case of West Nile virus hits New Mexico

0
100


                Un homme dans la cinquantaine du comté de San Juan est le premier cas humain d'infection par le virus du Nil occidental au Nouveau-Mexique jusqu'à présent cette année. "À une époque où nous nous concentrons tous sur COVID-19, nous devons toujours nous souvenir des virus saisonniers courants comme le Nil occidental », a déclaré la secrétaire du ministère de la Santé, Kathy Kunkel. "Le virus du Nil occidental peut être un problème de santé grave partout au Nouveau-Mexique où les moustiques sont actifs." Selon le ministère de la Santé du Nouveau-Mexique, l'homme a dû être hospitalisé et se remet de la maladie. Le virus du Nil occidental est une maladie parfois mortelle transmise par moustiques.Les populations de moustiques augmentent lorsque les températures sont chaudes et que l'eau stagnante est accessible. Il suffit d'une bouchée d'un moustique infecté pour rendre un individu malade.Les symptômes du virus du Nil occidental comprennent les maux de tête, la fièvre, les douleurs musculaires et articulaires, les nausées et la fatigue.Le NMDOH exhorte les Néo-Mexicains à prendre des précautions pour se protéger contre le virus du Nil occidental et recommande aux gens de: Utiliser un insectifuge approuvé chaque fois qu'ils sortent. Vidangez régulièrement l'eau stagnante. Portez des manches longues et un pantalon à l'aube et au crépuscule lorsque les moustiques sont les plus actifs. Utilisez la climatisation ou assurez-vous qu'il y a des moustiquaires sur toutes les portes et fenêtres pour empêcher les moustiques d'entrer dans la maison. Il n'y a pas de médicaments à traiter ou de vaccins pour prévenir l'infection par le virus du Nil occidental. Les personnes de 50 ans et plus et celles qui ont d'autres problèmes de santé courent un risque plus élevé de tomber gravement malades ou de mourir lorsqu'elles sont infectées par la maladie. Si les personnes présentent des symptômes et soupçonnent une infection par le virus du Nil occidental, elles doivent contacter leurs soins de santé. fournisseur.
            

Un homme d'une cinquantaine d'années du comté de San Juan est le premier cas humain d'infection par le virus du Nil occidental au Nouveau-Mexique jusqu'à présent cette année.

“At a time when we are all focusing on COVID-19, we still need to remember common seasonal viruses like West Nile,” said Department of Health secretary Kathy Kunkel. “West Nile virus can be a serious health problem anywhere in New Mexico where mosquitoes are active.”

According to the New Mexico Department of Health, the man had to be hospitalized and is recovering from the disease.

West Nile virus is a sometimes fatal disease transmitted by mosquitoes.

Mosquito populations increase when temperatures are warm and standing water is accessible. One bite of an infected mosquito is enough to make an individual sick.

Symptoms of West Nile virus include headache, fever, muscle and joint pain, nausea and fatigue.

NMDOH urges new Mexicans to take precautions to protect themselves from West Nile virus and recommends that people:

  • Use approved insect repellents every time they come out.
  • Drain standing water regularly.
  • Wear long sleeves and pants at dawn and dusk when mosquitoes are most active.
  • Use air conditioning or make sure mosquito nets are on all doors and windows to keep mosquitoes out of the house.

There are no drugs to treat or vaccines to prevent West Nile virus infection. People 50 years of age and older and those with other health conditions are at higher risk of becoming seriously ill or dying when infected with the disease.

If people have symptoms and suspect West Nile virus infection, they should contact their health care provider.

                                

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here