What if there was no college football?

0
39


                Perdre une saison de football universitaire serait quelque chose que Jamie Pollard appelle un scénario de «l'ère glaciaire», en termes de ce que cela signifierait pour les finances des départements d'athlétisme. "C'est un changement complet", a déclaré jeudi le directeur des sports de l'ISU. "L'athlétisme universitaire, je ne vais pas dire" partez comme nous le savons ", mais c'est probablement proche de cette réponse. Je sais que beaucoup de gens feront tout ce qui est en leur pouvoir humain pour s'arrêter avant de laisser faire cela. quand vous entendez "peut-être que nous pourrions jouer au printemps prochain." C'est de là que cela vient, en raison du désespoir de voir à quel point ce serait accablant. "Pour l'instant, l'ISU a déjà perdu 5 millions de dollars, ce qui aurait été sa part du gâteau March Madness. Pollard a réduit le salaire de ses entraîneurs de 10% en moyenne cette saison et a supprimé les incitations et les bonus. Il a salué la façon dont ils ont réagi aux mouvements, ce qui permettra d'économiser 4 millions de dollars. "Ils parlaient tous de" que pouvons-nous faire? Je veux en faire plus ". Ils comprennent ce qui est vraiment important dans ce monde. "Pollard a ajouté qu'il a fait de gros efforts pour que la NCAA autorise les athlètes des sports de printemps à avoir une année d'admissibilité supplémentaire, même si cela pourrait coûter jusqu'à 675 000 $ à l'ISU à une époque où ils ont un énorme "Je me mets à leur place et, dans 30 ans, je ne veux pas qu’ils aillent, j'aurais aimé pouvoir le faire." "Pollard a également gelé le prix des billets et réduit les niveaux de dons requis pour les abonnements pour aider les fans reprennent leur place une fois la pandémie terminée.
            

Perdre une saison de football universitaire serait quelque chose que Jamie Pollard appelle un scénario de «l'ère glaciaire», en termes de ce que cela signifierait pour les finances des départements d'athlétisme.

“This is a complete change,” said the ISU sports director on Thursday. “University athletics, I’m not going to say” go as we know “, but that’s probably close to that answer. I know a lot of people will do everything in their human power to stop before they let this happen. when you hear “maybe we could play next spring. That’s where it came from, because of the desperation to see how overwhelming it would be. “

By now, the ISU has already lost $ 5 million, which would have been its share of the March Madness pie. Pollard has cut coach salaries by an average of 10% this season and cut incentives and bonuses. He praised the way they reacted to the movements, which will save $ 4 million.

“They were all talking about” what can we do? I want to do more. ” They understand what is really important in this world. “

Pollard added that he had insisted that the NCAA allow spring sports athletes to have an additional year of eligibility, even though it could cost the ISU up to $ 675,000 at a time when they have a huge miss to win.

“I put myself in their place, and in 30 years I don’t want them to go to my God, I wish I could.” “

Pollard also froze ticket prices and reduced subscription donation levels to help fans return to their seats after the pandemic ended.

                                

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here