Employee recounts what’s going on inside the Marshalltown meat packing plant

0
59


                                        >> NOUVEAU CE SOIR ET CETTE NUIT, LE PLUS GRAND SYNDICAT D'EMBALLAGE ET DE TRANSFORMATION DES VIANDES D'AMÉRIQUE EXHORTE LA MAISON BLANCHE À AGIR POUR PROTÉGER LES TRAVAILLEURS. LE SYNDICAT UNIS DES TRAVAILLEURS ALIMENTAIRES ET COMMERCIAUX VEUT QUE LE GROUPE DE TRAVAIL DU CORONAVIRUS WHITE HOUSE PRIORISE CINQ ACTIONS DE SÉCURITÉ, Y COMPRIS L'AUGMENTATION DES TESTS DES TRAVAILLEURS, L'ACCÈS À L'ÉQUIPEMENT DE PROTECTION PERSONNELLE ET LA MANDATATION DE LA DISTANCATION SOCIALE. LE MAX DIEKNEITE DE KCCI EST ICI AVEC PLUS. >> STACY, LE SYNDICAT A ORGANISÉ UN APPEL NATIONAL POUR MONTRER L'IMPACT DU CORONAVIRUS SUR LES TRAVAILLEURS D'EMBALLAGE DE VIANDE UN DES TRAVAILLEURS QUI A RÉPONDU À DES QUESTIONS, QUELQUE TRAVAIL À LA J.B.S. MANT D'EMBALLAGE DE VIANDE À MARSHALLTOWN. D'ABORD, CONTEXTE SUR J.B.S. LUNDI, LE MAIRE DE MARSHALLTOWN A DIT À KCCI QUI A TESTÉ POSITIF POUR CORONAVIRUS. KCCI A DEMANDÉ J.B.S. POUR CE NOMBRE, MAIS LA SOCIÉTÉ NE CONFIRMERA AUCUN DÉTAIL, CIMANT MCILROYY PROFESSOR EELS. J.B.S. EMPLOILE ENVIRON 2400 PERSONNES À MARKSTOWN SEUL. ÉCOUTEZ COMME UN EMPLOYÉ DÉCRIT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA MANT. >> C'EST DU VIRUS ET IL NOUS REND TRÈS NERVEUX PARCE QUE NOUS ALLONS TRAVAILLER AVEC PEUR. MAIS J.B.S., MARSHALLTOWN, ILS FONT UN TRÈS BON TRAVAIL EN ASSAINISSANT TOUT. IL Y A DES ASSAINISSEURS POUR LES MAINS PARTOUT. >> AINSI, ELLE APPROUVE EXACTEMENT CE QUE LES AGENTS DE LA SANTÉ DU COMTÉ ONT DIT À KCCI LE LUNDI, QUE J.B.S. FAIT TOUT CE QU'IL PEUT PENDRE AU COURS DE CETTE CRISE. MAIS ELLE DIT QU'ELLE NE SIGNIFIE PAS QU'ELLE EST CAPABLE DE FAIRE TOUT RECOMMANDÉ PAR LE C.D.C. ÉCOUTEZ. >> DANS LA MESURE DE LA DISTANCE SOCIALE, C'EST PRESQUE IMPOSSIBLE. IL N'Y A PAS DE CHAMBRE, NOTAMMENT AVEC LA VITESSE DE LIGNE, TOUTE LA CONFIGURATION. C'EST PRESQUE IMPOSSIBLE. ET SI LES ENTREPRISES VEULENT FAIRE DE L'ESPACE ENTRE LES TRAVAILLEURS, CELA VA PRENDRE PROBABLEMENT DES ANNÉES. >> LE LUNDI, J.B.S. Nous a fourni une déclaration. IL LIT EN PARTIE, CITATION, CHAQUE J.B.S. LA TEMPÉRATURE DES ÉTABLISSEMENTS AUX ÉTATS-UNIS CONTRÔLE 100% DE LA FORCE DE TRAVAIL, AJOUTANT QU'ILS, SOUMETTENT, ENVOYENT IMMÉDIATEMENT DES MALADIES, CELA CONTINUE À DIRE, NOUS FOURNISSONS ET EXIGEONS DES MASQUES FACIAUX POUR ÊTRE PORTÉS DU TOUT T
                                

Employee recounts what’s going on inside the Marshalltown meat packing plant

                
            
Le United Food and Commercial Workers Union souhaite que le groupe de travail sur le coronavirus de la Maison Blanche accorde la priorité à cinq mesures de sécurité, y compris l'augmentation des tests des travailleurs, l'accès à l'équipement de protection individuelle et l'obligation de prendre des distances sociales. Jeudi, le syndicat a organisé un appel national pour montrer l'impact du coronavirus sur les travailleurs de la viande en première ligne. L'un des travailleurs qui a répondu aux questions travaille à l'usine de conditionnement de viande JBS à Marshalltown. Lundi, le maire de Marshalltown a déclaré à KCCI qu'au moins 34 employés de JBS étaient positifs pour COVID-19. KCCI avait demandé à JBS ce numéro, mais la société n'a pas confirmé de détails, citant la confidentialité des employés. JBS emploie environ 2 400 personnes à Marshalltown. Maintenant, un employé de longue date décrit les conditions de travail à l'intérieur de l'usine. "Ce virus nous rend très nerveux, car nous allons travailler avec peur", a déclaré Margarita Heredia, employée de JBS. "Mais, JBS à Marshalltown, ils font un très bon travail en désinfectant tout. Ils blanchissent tous les couloirs. Il y a un désinfectant pour les mains partout." Heredia a confirmé exactement ce que les responsables de la santé du comté ont dit à KCCI, que JBS fait tout ce qu'il peut. . Mais elle a dit que l'identification ne signifie pas qu'elle est capable de faire tout ce qui est recommandé par les Centers of Disease Control and Prevention. "En ce qui concerne la distance sociale, c'est presque impossible", a déclaré Heredia. "Il n'y a pas de place, en particulier avec la vitesse de ligne, toute la configuration. C'est presque impossible. Et si les entreprises veulent faire de la place entre les travailleurs, cela va probablement prendre des années."
Le United Food and Commercial Workers Union souhaite que le groupe de travail sur le coronavirus de la Maison Blanche accorde la priorité à cinq mesures de sécurité, y compris l'augmentation des tests des travailleurs, l'accès à l'équipement de protection individuelle et l'obligation de prendre des distances sociales.

The union held a national call on Thursday to show the impact of the coronavirus on frontline meat workers. One of the workers who answered questions works at the JBS meat packing plant in Marshalltown.

The mayor of Marshalltown told KCCI on Monday that at least 34 JBS employees were positive for COVID-19. KCCI asked JBS for the number, but the company did not confirm details, citing employee confidentiality.

JBS employs approximately 2,400 people in Marshalltown. Now a long-time employee describes the working conditions inside the factory.

“This virus makes us very nervous because we are going to work with fear,” said JBS employee Margarita Heredia. “But, JBS at Marshalltown, they do a very good job of disinfecting everything. They whitewash all the corridors. There is a hand sanitizer everywhere. “

Heredia confirmed exactly what county health officials told KCCI, that JBS is doing everything it can. But she said that identification does not mean that she is able to do everything recommended by the Centers of Disease Control and Prevention.

“When it comes to social distance, it’s almost impossible,” said Heredia. “There is no room, especially with the line speed, the whole configuration. It’s almost impossible. And if companies want to make room for workers, it’s probably going to take years. “